29-09-2022 18:30 - Sénégal : vers une amnistie pour les opposants Karim Wade et Khalifa Sall?

Sénégal : vers une amnistie pour les opposants Karim Wade et Khalifa Sall?

RFI Afrique - Le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement s’est tenu mercredi 29 septembre. Une annonce du communiqué final dans la soirée n’est pas passée inaperçue et suscite déjà de nombreux commentaires.

Le président Macky Sall appelle le garde des Sceaux à prendre des mesures d’amnistie qui pourraient remettre sur les rails deux ténors de l’opposition, écartés du jeu politique après des procédures judiciaires.

Aucun nom n’est cité dans le communiqué du Conseil des ministres, mais tous les regards se tournent vers Karim Wade et Khalifa Sall.

« Abordant la consolidation du dialogue national et l’ouverture politique », le président Macky Sall demande au ministre de la Justice « d’examiner dans les meilleurs délais les possibilités et le schéma adéquat d’amnistie pour des personnes ayant perdu leurs droits de vote ».

Diviser pour mieux régner ?

Karim Wade, fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, condamné pour enrichissement illicite en 2015, est en exil au Qatar depuis 2016. Khalifa Sall, ancien maire de Dakar, condamné en 2018 pour escroquerie sur les deniers publics, a été gracié en septembre 2020, mais reste privé de ses droits civiques.

Ces opposants se sont alliés lors des législatives, au sein de l’inter-coalition Yewwi Askan Wi - Wallu Sénégal. Si le processus engagé par le chef de l’État va à son terme, cela pourrait rebattre les cartes du jeu politique à dix-sept mois de l’élection présidentielle, en détricotant les alliances. Ainsi, dans l’éventualité d’une troisième candidature du chef de l’État, la présidentielle ne se limiterait pas à un duel entre Macky Sall et son principal opposant Ousmane Sonko.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 867

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)