01-10-2022 20:53 - Bordeaux ou la tentation du buzz

Bordeaux ou la tentation du buzz

Le Rénovateur Quotidien - Mercredi, sur les ondes de Rfi, on apprenait que l’ancien président rencontrera la diaspora Mauritanienne à Bordeaux pour un échange portant sur les perspectives économiques de la Mauritanie.

Étonnant. Étonnant d’abord pour qui connaît la cartographie de la diaspora Mauritanienne en France que le choix soit porté sur Bordeaux, en Gironde où elle se compte sur les doigts d’une main.

À part quelques étudiants, on ne trouve point de Mauritaniens, étudiants qui ont d’autres chats à fouetter que d’écouter celui par qui une partie de leurs malheurs est arrivée à savoir être obligé de travailler car étant sans ressources ou bourses.

On est en droit de se poser la question de savoir ce que cache, une telle démarche, la salle sera certainement remplie de ressortissants africains payés pour l’occasion. À quelles fins.

Étonnant, ensuite du fait de la thématique du jour, perspectives économiques de la Mauritanie. Le mot est lâché. Il faut un certain culot pour celui qui a mis à terre l’économie de son pays, mis en examen pour des délits financiers graves en attente de procès, venir discuter des perspectives économiques de la Mauritanie. Le bon sens aurait voulu qu’il présente ses plates excuses pour les conséquences de ses agissements une décennie durant qui continuent de plomber encore le quotidien des Mauritaniens. Le président Ghazouani a hérité d’un pays en faillite, les caisses vides au propre comme au figuré sinon remplies que de faux billets.

Étonnant enfin, quand le pedigree de l’organisateur de la rencontre décrit par les habitants de kaedi à lui seul constitue un film digne d’Ali baba (il suffit de quelques clics sur Google pour être édifié).

Mais l’adage nous dit que qui se ressemblent s’assemblent mais tomber à ce niveau est tout simplement affligeant.

Comment peut-il parler de perspectives à cette diaspora qui a encore en mémoire les rocambolesques interpellations de son épouse à Paris et la saisie de deux millions d’euros en espèces sans oublier la plus récente à Casablanca où plus de 1 million de dollars découverts dans le coffre de sa voiture.

Combien d’enfants auraient pu être soignés ou scolarisés avec de tels montants ?

Comment peut-il parler à la diaspora si l’on sait que c’est lui qui imposa de manière anti -constitutionnelle l’élection des députés la représentant par un suffrage indirect.

Situation régularisée heureusement par le Président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani à travers l’accord politique qui vient d’être signé sur la Réforme du Code Électoral.

Désormais, les Mauritaniens de l’étranger pourront exercer démocratiquement exercer leur devoir et droit Electoral que leur confère la constitution bafoués hier par la démocrature (dictature démocratique).

La mayonnaise ne peut pas prendre, si c’est un buzz qui est recherché alors c’est raté.

M.B.M







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 10
Lus : 2535

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • rimois (H) 03/10/2022 14:47 X

    Il a l'experience pour parler de la Mauritanie, donc ecoutons le d'abord. Il y a toujours des enseignemens dans une parole.

  • leguignolm (H) 02/10/2022 14:10 X

    Et surtout, surtout qu'on l'attendait rencontrer dans les couloirs des hôpitaux non dans les autres lieux. Puisqu'il a quitté ici pour aller se soigner d'après les dires alors une mensonge plus se plane lui et les autorités ou ses avocats.

  • leguignolm (H) 02/10/2022 13:08 X

    Et surtout qu'il n'est pas prêt nous rencontrer le sujet du jour (du fait qu'il est une partie responsable de la vie difficile que vous Ménez actuellement).

  • Farica (H) 02/10/2022 13:08 X

    Je rappelle que Aziz n'est pas encore condamné de quoi que ce soit. Alors, traitons le comme un citoyen mauritanien qui a le droit de rencontrer qui il veut et discuter de ce qu'il veut. Vous pouvez faire vos activités de laudateurs autrement, je pense.

  • leguignolm (H) 02/10/2022 12:59 X

    Ce que j'ai pas compris, le pourquoi, il a voulu rencontrer la Diaspora alors, il y a 4 ans quand il était président en visite en France, on l'avait traité de tous les maux devant l'hôtel où,il résidait. Je pense bien à la diaspora noire si on n'a pas le cerveau d'oiseaux ou la mémoire de poule, on doit s'abstenir à cette rencontre et surtout du fait qu'il n'est venu avec le sujet du jour.

  • doum (H) 02/10/2022 11:19 X

    Remplacer de la Mauritanie par Aziz, et la conférence prendra un sens. Je pense que cet homme n'est pas un homme d'état puisqu'il n'a eu qu'enrichissement personnel, famillial durant sa décénie. Les mauritaniens vivent-ils mieux en 2022 qu'en 2008? Qui est le principal responsable?

  • habouss (H) 02/10/2022 10:50 X

    Dire que cet homme avec un look de badeau a été président d'une République islamique, gloire à Allah c'est lui qui donne le pouvoir !

  • diargua (H) 01/10/2022 22:16 X

    Maîtrise t il le français pour parler d'un tel thème ? ou va t il parler français ? Attn il y a différence entre parler le français et parler français qui est celui de Jean Michel Kankan

  • angenoir (H) 01/10/2022 21:38 X

    Le ridicule ne tue pas.

  • alhagh (H) 01/10/2022 21:36 X

    Les organisateurs auraient dû aussi inviter M. Dominique Strauss Kahn, pour parler des perspectives de la lutte contre les violences faites aux femmes et le tableau serait complet. Quel pays! Al Hagh