05-10-2022 03:31 - Journée du volontariat Français - Edition 2022 - Avec Cridem, comme si vous y étiez...[Photoreportage]

Journée du volontariat Français - Edition 2022 - Avec Cridem, comme si vous y étiez...[Photoreportage]

France Volontaires - La plateforme des Volontariats Internationaux d’Echanges et de Solidarité, France Volontaires, change de statut, elle est désormais un Groupement d’intérêt public.

L’annonce a été faite lors de la célébration de la journée du Volontariat Français (JVF) le 1er octobre 2022 qui s’est tenue à l’Institut Français de Mauritanie (IFM). Cette édition placée sous le haut patronage du Ministre de la Jeunesse, de la Culture, du Sports et des Relations avec le Parlement et de l’Ambassade de France en Mauritanie avait pour thème : « Nouvelles ambitions pour le Volontariat ».

Une occasion aussi de débattre à l’échelle pays, du « volontariat comme outil de résilience et capacité de relèvement post-Covid ». La journée a vu aussi la participation des acteurs du volontariat en Mauritanie comme le programme national Watanouna.

Le village associatif

La JVF a connu un volet valorisation des acteurs du volontariat tout au long de la journée au travers du village associatif installé. Le village été notamment animé par France Volontaires, WATANOUNA , Hub Voluntaires, Programme VNU/ PNVDD, Les Scouts et Guides de Mauritanie, Le Volontariat Arabe, Stands Volontaires (en relation avec les projets qu’ils aident à mettre en œuvre), Stands Associations Bénévoles (OSC). Un village qui constitue sans aucun doute un avant-gout de la JIV (Journée Internationale du Volontariat) qui se tiendra en décembre.

Le Responsable régional, Remi Hallegouet en charge du Développement des Volontariats internationaux en Afrique du Nord et Moyen-Orient basé au Maroc avait fait le déplacement pour la journée.

Cet évènement célébré dans 26 pays disposant d’un Espace Volontariats vise à « mettre en lumière les volontaires et leurs actions sur le territoire mauritanien et créer un cadre d’échange et de concertation entre les acteurs du volontariat présents en Mauritanie ».

Des volontaires sont mobilisés en Mauritanie dans différents secteurs dont la protection de l’environnement et de la biodiversité, santé, éducation, coopération décentralisée.

L’apport du volontariat au développement

France volontaires présente en Mauritanie qui a un accord d’établissement et de coopération avec le gouvernement mauritanien depuis 1989 mobilise actuellement une trentaine volontaire sur le terrain. Dans son discours, le représentant de cette structure d’engagement de volontaires à l’international Licius Karenzo a estimé que la JVF est une « reconnaissance de la contribution des volontaires, elle vise à promouvoir l’offre du volontariat français en Mauritanie ».

Cette rencontre constitue pour lui « un cadre d’échange et de concertation entre acteurs, pour informer et orienter les structures intéressées par des engagements volontaires, et permet de mettre en relation l’offre et de la demande ».

Il a rappelé que son institution mise sur des challenges d’efficacité, d’innovation, redevabilité et de transparence dans le cadre de ses actions d’engagement volontaires. Pour sa part, Bernard Rubi, Conseiller de Coopération au SCAC a salué le volontariat comme « un outil de résilience » face à des pandémies comme le Covid 19. En outre, Moustapha Youmbaba, Conseiller technique au Ministère de la Jeunesse, Culture, Sports et Relations avec le parlement) a magnifié l’apport de « l’éducation citoyenne » du volontariat.

Des panels sur l’importance du volontariat & bénévolat

Cette rencontre a été ponctuée par des moments de contribution sur des thèmes comme : « bénévolat et volontariat au développement socioéconomique », « le volontariat, une alternative au manque d’expérience professionnelle des jeune ».

Parmi les intervenants, on note : Moussa Keita du mouvement Scout, Moussa Elimane Sall de Rim Youth Climat Mouvement, Tebiba Dahi, Assistante au programme des Nations Unies pour les Volontariat(VNU), Khally Diallo, Activiste, Annélie (volontaire), Tabara Mbodj, du Programme national de volontariat Watanouna.

Tous ont mis l’accent sur l’apport du bénévolat et volontariat comme des facteurs d’engagement sur des questions de développement. Une opportunité de se « connecter » sur des réalités communautaires pour des dynamiques collectives face aux défis.

Ainsi l’engagement volontaire est « une pépite qui permet d’agrandir son expérience » a confié une volontaire de solidarité internationale (VSI). Le volontariat permet de « promouvoir le sens des responsabilités ». Il constitue une « valeur ajoutée, un levier des engagements » commente une autre intervenante.

Pour donner au volontariat un statut, des synergies partenariales ont permis de concevoir un projet de loi permettant d’harmoniser le secteur. Des actions de plaidoyer seront menés en faveur de ce projet en vue d’un vote de la loi au parlement.

Cette JVF a été marquée également par la présentation du nouveau logo de France et l’illustration de la Fresque de la Solidarité au sein de l’IFM en présence des participants de cette édition.

France Volontaires doit également la réussite de la journée à ses différents sponsors que sont : le SCAC, CADORIM et l’Agence Euro World Travel.

Source France Volontaires
---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 4619

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)