05-10-2022 13:47 - Festival culturel de Ould Yengé : un appel à un sursaut patriotique... Avec Cridem, comme si vous y étiez [Photos]

Festival culturel de Ould Yengé : un appel à un sursaut patriotique... Avec Cridem, comme si vous y étiez [Photos]

Le Rénovateur Quotidien - Du 27 au 30 septembre 2022, là ville de Ould Yengé a vibré au rythme des décibels. Le festival dédié à l'unité et au développement durable est passé par là.

Le rendez-vous tant attendu a exhibé ses atours dans une ambiance de liesse populaire marquée par des activités reflétant la diversité sociale de la Mauritanie. La mobilisation impeccable des populations autour de cet événement a donné de l'envergure à un Festival venu rallumer la lumière de la solidarité et de la fraternité dans une Moughataa symbole d'une Mauritanie plurielle.

L'affluence a tenu les promesses d'une fête venue consacrer l'unisson entre les populations condamnées à vivre ensemble. L'appel ne pouvait être manqué des lors où le Festival portait le message de l'unité, de la fraternité et du Développement.

L'initiative est d'autant plus souhaitée qu'elle est initiée par d'anciens résidents, natifs et ressortissants de la localité qui se sont constitués en comité de pilotage comprenant Kane Mamadou Hadiya, Cheikh Tidiane Dia, Sidna Ould Babacar Inner Kane, Brahim Diara, Assouka Tamboura, Mohamed Salem soutenus par les bonnes volontés locales, cadres en plus de la diaspora de Ould Yengé à l'étranger.

Intervenu dans un contexte pluviométrique d'une saison laborieuse, le rendez-vous a drainé des foules nombreuses venues spontanément de partout pour assister à la grande manifestation culturelle riche en couleurs.

Au menu : des soirées culturelles, des foires d'exposition d'objets traditionnels et de vente de produits de tous genres, plantation d'arbres, caravane de santé et tournoi de football, tableau panoramique de photos illustrant le passage d'anciens serviteurs de la ville ainsi que de cadres et personnalités traditionnelles dont les œuvres restent dans les mémoires.

Les organisateurs de ce Festival ont tenu à faire de cet événement, un forum de réflexion, de revalorisation des cultures et surtout de plaidoyer en faveur de l'unité et du Développement durable.au profit de la Moughataa de Ould Yengé.

Loin des velléités politiques et d'intérêts malsains. Cette orientation des objectifs du Festival lancé par d'anciens résidents et de ressortissants de Ould-Yengé est soutenu par le discours porté par l'équipe de pilotage à travers des outils de communication et des thématiques ayant nourri l'ensemble des activités développées tout au long de cette messe culturelle.

Les populations ont salué le sens et l'utilité de cette œuvre dont elles souhaitent la pérennisation, tout en lançant un appel à tous les cadres pour un sursaut urgent afin de sortir la Moughataa de la précarité.

Avec un environnement naturel propice au développement d'une riche biodiversité, un potentiel foncier inestimable, un trésor touristique merveilleux, des richesses géologiques non exploitées, les populations croulent sous le poids de la misère et du désespoir permanent. Fort heureusement la clémence du ciel a répandu sa générosité au monde rural.

Les lampions du festival se sont éteints avec la finale de football du tournoi local au cours de laquelle l'équipe de Karakoro a battu celle de Boudioubayer par un score de 1 à 0.

---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...
























































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1370

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)