11-10-2022 23:35 - 5e Conférence ministérielle du dialogue 5+5 sur la recherche, l’innovation et l’enseignement supérieur

5e Conférence ministérielle du dialogue 5+5 sur la recherche, l’innovation et l’enseignement supérieur

AMI - M. Mohamed Lemine Ould Aboye Ould Cheikh El Hadrami, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, s’est réuni mardi à Nouakchott avec les ministres et les représentants des pays du dialogue 5+5 qui comprennent la Mauritanie, le Maroc, la Tunisie, la Libye, l’Espagne, Malte, le Portugal, la France, et l’Italie.

Le forum est organisé sous le thème “Partenariat dans la recherche scientifique, l’innovation et l’enseignement supérieur pour promouvoir la cohésion sociale, l’emploi des jeunes et le développement durable dans la région de la Méditerranée occidentale”.

À la fin de la réunion, la République du Portugal a pris la présidence tournante de la Conférence et a signé le document dit "Déclaration de Nouakchott" de la Conférence du dialogue 5 + 5.

Dans sa déclaration, le ministre a souligné que le deuxième Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement du Dialogue 5 + 5, tenu à La Valette, à Malte, en 2012, a recommandé l’opérationnalisation de cet espace comme cadre de partenariat en recherche scientifique, innovation et enseignement supérieur afin de promouvoir la coopération et la cohésion sociale, l’emploi des jeunes et le développement durable en Méditerranée occidentale.

« Notre pays, poursuit-il, attache une grande importance à l’avancement de notre espace commun, par la mise en œuvre des recommandations du Sommet La Valette et se soucie de la représentation aux plus hauts niveaux à toutes les sessions ministérielles du dialogue, à commencer par la première session de Rabat passant par celles de Madrid, de Tunis et de Rome, mais aussi à travers la participation aux activités et plans d’action issus de ces réunions “.

Il a ajouté que promouvoir la recherche scientifique, l’innovation et l’enseignement supérieur comme outils indispensables au développement et à la prospérité, constitue l’une des priorités du gouvernement mauritanien dans le cadre du programme de Son Excellence le Président de la République M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui a axé ces trois dernières années sur la mise en place des stratégies à moyen terme de l’éducation “, en particulier dans le domaine de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur, où la Mauritanie dispose, pour la première fois dans l’histoire du pays, d’une stratégie nationale pour la recherche scientifique et l’innovation à l’horizon 2026 et une autre pour l’enseignement supérieur à l’horizon 2030 définissant les objectifs et les priorités nationales dans le domaine et qui tracent les plans pour y parvenir.

Il a expliqué que plusieurs mécanismes ont été mis en place propres à assurer l’atteinte des objectifs fixés, tels que l’Agence nationale pour la recherche scientifique et l’innovation, qui se consacre à soutenir et à mettre en œuvre des projets et programmes de recherche scientifique, la mise en place d’un corps pour les chercheurs, la révision et la modernisation de l’arsenal juridique régissant le système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que la création d’un Fonds national pour financer la recherche et l’innovation scientifiques.

M. Ould Aboyé Ould Cheikh El Hadrami a souligné que l’adoption de ces stratégies et les actions et décisions prises par la Mauritanie dans leur contexte recoupent les plans et programmes conjoints pour l’avancement de la recherche scientifique, de l’innovation et de l’enseignement supérieur, tels que stipulés par la Déclaration de Rome dans le Programme d’action pour la Méditerranée 2019-2021, qui a identifié l’intérêt commun de nos pays sur le terrain, leurs plans pour affronter le présent et relever les défis futurs.

Il a indiqué que la Mauritanie, après la Conférence de Rome de 2019, a accédé à la présidence tournante de la Conférence ministérielle dans une période où prévalaient la pandémie de coronavirus et les répercussions complexes qu’elle a causées.

Néanmoins, notre pays a veillé à ce que les réunions d’experts de haut niveau aient lieu à leurs occasions respectives, au cours desquelles 5 réunions ont été tenues, dont l’une s’est déroulée effectivement (présence physique des participants).

Ces réunions ont permis de préparer le projet de Déclaration de Nouakchott, qui vous sera soumis à la présente session pour ratification, ainsi qu’un projet de plan d’action pour les deux prochaines années.”

Ce projet a apprécié tous les efforts déployés par le groupe d’experts qui a préparé ces documents, saluant l’action menée durant la présidence tournante pour assurer le suivi de la mise en œuvre du Plan d’action de Rome 2019 – 2021, l’élaboration du Plan d’action Nouakchott 2022 – 2024 et la préparation des documents de la conférence.

Pour leur part, les chefs des délégations participantes ont souligné l’importance de cette réunion et son rôle dans le renforcement du partenariat entre les 5 + 5 pays dans les domaines de la recherche scientifique, de l’innovation et de l’enseignement supérieur.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1699

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)