03-11-2022 22:31 - Évènement : 10ème édition du Festival Culture Métisse, le concert de clôture à l’IFM - [Photoreportage]

Évènement : 10ème édition du Festival Culture Métisse, le concert de clôture à l’IFM - [Photoreportage]

Cridem Culture - Les rideaux sont tombés, ce vendredi 28 octobre, à l’Institut français de Mauritanie, sur la dixième édition du Festival Culture Métisse. Le concert de clôture avait réuni Domi Blanc Bec, Coumba Salla, Thiédel Mbaye, Dioba, Noura Mint Seymali, Walfadjiri, Mozbi, Authentique et Cee Pee. Récit...

Avant que ne sonnent les cloches musicales, les pensées sont allées d’abord à feu l’artiste Baye Fall. Sa puissante voix et ses pas de danse avaient résonné sur les précédentes éditions du Festival Culture Métisse.

Ce jeune artiste talentueux était sorti des flancs de Nouakchott Music Action (NMA), initiateur du Festival Culture Métisse. Le jeune artiste est décédé cette année 2022.

Invité à l’évènement, l’artiste français Domi Blanc Bec, qui vit en Mauritanie, depuis plus de 10 ans et avec qui il formait un duo, a rendu un vibrant hommage à cette intelligence précoce de la musique partie à la fleur de l’âge, au Sénégal.

La voix nouée dans l’émotion, Domi Blanc Bec confie : «J’aimerai rendre un hommage à un habitué du Festival Culture Métisse. Un grand chanteur que les gens connaissaient sous le nom de Baye Fall. Mais lui, c’était un vrai. On a joué ensemble pas mal d’années. Il était engagé, spirituel et il avait une grande voix et donc sur l’une de ses mélodies, j’ai essayé de mettre des mots. Ça s’appelle "Modou à Modou"».

Puis, s'installent les premières notes, à la place des souvenirs sur une silencieuse ambiance...

Autre moment d’hommages, c’est celui rendu par Lamine Kane, fondateur de Nouakchott Music Action (NMA) à ceux qui ont collaboré avec le Festival Culture Métisse, aujourd’hui disparus : en premier, notre collègue Cheikh Oumar Ndiaye, journaliste à L’Authentique, Amet Seck, technicien à l’Institut français de Mauritanie.

Dans son allocution, l’initiateur du Festival Culture Métisse met également en avant l’appui indéfectible de l’Institut français de Mauritanie (IFM) depuis le début de l’aventure, il y’a 10 ans. «Même en dehors du festival», insiste-t-il, sans oublier celui de l’ambassade de France par le biais du SCAC, le Service de Coopération et d’Action Culturel.

«10ème édition post-Covid. Forcément, la culture a véritablement souffert lors de cette pandémie, notamment les artistes qui peinaient à vivre de leur art, qui peinaient à s’exprimer mais nous espérons que la relance sera effective après 2022. vive la musique, vive la culture, vive le vivre ensemble et le faire ensemble», clame Lamine Kane.

Derrière lui, les musiciens de la chanteuse Coumba Salla ont déja pris d'assaut la scène pour poursuivre le show après celui de Dominique Blanc Bec. Puis suivent Thiédel Mbaye, Dioba et Noura Mint Seymali qui ont répondu présentes à cette dixième édition du Festival Culture Métisse.

Le clap de fin du concert sera signé Cee Pee. Qui a donné le tournis au public, en livrant un spectacle plein d’intensité...

Avant lui, deux jeunes personnages de la nouvelle scène rap, en l’occurence Mozbi et Authentique, s’étaient livrés à un exercice qu’ils n’avaient jamais exploré, en se faisant entourer de musiciens formés à Nouakchott Music Action.

Tout comme Authentique et Mozbi, dont les noms sont aujourd’hui indissociables de raprim, le groupe Walfadjiri n’était pas en reste dans la fête.

A l’arrivée, le public a vibré : les organisateurs du Festival Culture Métisse lui donnent rendez-vous pour 2023...

Par Babacar BAYE NDIAYE
Pour Cridem

---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...












































































Source : Cridem Culture
Commentaires : 0
Lus : 3141

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)