06-11-2022 01:40 - Ould Abdel Maleck : « notre rôle est de lutter contre toutes les formes de traitements cruels »

Ould Abdel Maleck : « notre rôle est de lutter contre toutes les formes de traitements cruels »

Sahara Médias - Le président du mécanisme national pour la prévention contre la torture, Bekay Ould Abdel Maleck a présidé l’ouverture d’une session de formation à Atar consacrée aux missions dévolues à cette institution et à laquelle participent des responsables du département de la justice, de la sécurité, de la société civile et la presse régionale dans les wilayas de l’Adrar, de l’Inchiri, du Tiris Zemour et du Tagant.

Prenant la parole à cette occasion, Ould Abdel Maleck a dit que cette formation entre dans le cadre de la coopération fructueuse entre les différentes organisations de la défense des droits de l’homme concernées par toutes les formes de traitements cruels.

La session de formation est organisée en coopération avec le Fonds spécial pour le Protocole facultatif du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, un accord que la Mauritanie a approuvé en 2012, après avoir approuvé en 2006 la convention pour la lutte contre la torture en 2006.

Ould Abdel Maleck a ajouté que la création par la Mauritanie du mécanisme national pour la lutte contre la torture avait constitué un important évènement dans la sous-région pour ses fortes répercussions dans le domaine de l’appui aux droits de l’homme, et en raison de ses contributions évidentes dans le domaine du parachèvement de l’État de droit ».

Il a encore dit que le but essentiel de cette session de formation est de familiariser les partenaires locaux avec tous les rôles et les missions fixés par les législations et internationales de même que les engagements de l’état mauritanien qui a adhéré à la convention interdisant la torture.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2185

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)