16-11-2022 10:52 - Qui en veut à la communauté Sierra Léonaise en Mauritanie ?

Qui en veut à la communauté Sierra Léonaise en Mauritanie ?

Onde Info - Ces derniers jours, sur les réseaux sociaux, une rumeur persistante a été largement relayée.

Elle met en cause les femmes Sierra Léonaises résidentes à Nouakchott dont la principale activité est la vente des glaces, appelée localement « crème glace » d’utiliser un produit assimilé à de la drogue aux effets addictifs pour « fidéliser » dit-on les clients.

Nous ne connaissons pas la source de cette rumeur. Cependant, la police dans le souci de protéger les citoyens a procédé à des arrestations ciblant les Sierra léonais.

Les arrestations

Elles s’élèvent à 27 personnes arrêtées, des hommes et des femmes au début du mois courant : 16 au Commissariat d’Arafat II, 8 au Commissariat de Tevrah Zeina dit quatrième et 3 personnes au Commissariat El Mina.

Enquêtes non concluantes : la relaxe

La police a investi le milieu Sierra Léonais à Nouakchott et a interrogé les personnes arrêtées, y compris des femmes vendeuses de « balbastiques » pour tirer cette affaire de drogue à la crème glacée au clair.

Elle n’a rien trouvé de suspect, rien qui puisse mettre en cause leur activité en Mauritanie. Ainsi, la police n’avait d’autre choix que de les relâcher. La dernière vague relaxée date du jeudi 10 novembre, ce sont les 16 personnes qui étaient au commissariat d’Arafat 2.

Une rumeur loin d’être fortuite

La communauté Sierra Léonaise est arrivée en Mauritanie à la suite de la guerre civile. Pour la plupart, ils sont musulmans certains viennent y poursuivre leurs études dans nos illustres mahadra. Les Sierra léonais qui vivent ici ont choisi l’honneur à la mendicité et en échange de la prostitution, vivre dignement et sont sans histoire.

Cependant, les femmes se sont distinguées dans la vente des glaces, ces dernières années. Une activité dont elles ont fini par avoir le monopole, alors que d’autres étaient leaders de ce commerce. Cette situation pourrait motiver certaines personnes malveillantes à fabriquer, une telle rumeur : un argument déloyal de nature à compromettre leur source de subsistance et partant à écorner l’image de toute une communauté.

Les Sierra-léonais sont libres mais le mal est fait, la rumeur s’est propagée comme une traînée de poudre. Désormais, les ressortissants Sierra léonais vivant en Mauritanie seront regardés avec méfiance à cause d’une fake news largement partagée en attente de la justice divine !

Lamine FOFANA







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 4813

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lagoonga (H) 22/11/2022 16:54 X

    La Police ne se souci pas du citoyen mauritanien sinon pourquoi au marché 5 eme coté Nana on vend touts les produits bien périmés en plein air et sans complexe,tu prends ou tu laisse.

  • mystere1 (F) 16/11/2022 11:21 X

    C’est logique, qu’on croit, qu’il y’avait la fois dernière, des poulets congelés périmés, mais aussi, récemment, des pommes de terres pas saines, qui font le buzz alimentaire, mais concernant, ces crèmes glacés, vendus couramment par ces ressortissantes sierra-léonaises, non, c’est un peu bizarre, et je crois au dernier paragraphe, qui innocente, ces étrangers, qui ont eu leur buzz, comme mauvaise image, on sait que le commerce, est devenu, une activité internationale quotidienne, ainsi, il suffit juste, de voir, les propres concitoyens mauritaniens noirs, par exemples, réussir, exceller, dans ce domaine, eh bien, je ne doute pas une seconde, que des envieux, égoïstes, bref, des malveillants, veulent gâter, leurs projets, et succès, pour les concurrencer, et salir leur images, alors n’en parlons pas, à plus forte raison, des étrangers, venus gagner leur pain dignement, et réussir dans leur domaine commercial, à noter, par exemple, ces ressortissants victimes de guerres, venu, en Mauritanie, pour travailler et non, faire des actes malsaines, non, ça n’a pas de sens !, ainsi, je suis certaines, que ce sont des gens malveillants, qui veulent bloquer, le succès de ce commerce de vente de crèmes glacés, car la plupart du peuple, est fatigué, et crie au chômage, travail, etc…, ainsi, donc, c’est bien logique et cruel, que certains concitoyens, deviennent frustrés en se disant : « tiens ! mais comment est-ce possible, que nous sommes fatigués, alors que d’autres étrangers, qui ne sont pas de nous, viennent, pour nous bloquer, concurrencer, etc… !bref, une façon, de gâcher l’image de ces étrangers, afin, qu’il libère le pays, et laisse place, aux fils et filles du pays travailler et gagner, à l’aise leurs revenus, car tout le monde presque s’est lancé dans le commerce, or trop de concurrence, n’arrange pas les commerçants !