22-11-2022 14:15 - Le président mauritanien reçoit Younes Sekkouri, porteur d'un message royal écrit

Le président mauritanien reçoit Younes Sekkouri, porteur d'un message royal écrit

Le Matin - Le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazaouani a reçu en audience, mardi à Nouakchott, le ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, porteur d’un message écrit de SM le Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette audience à laquelle a assisté l'ambassadeur du Royaume en Mauritanie, Hamid Chabar, M. Sekkouri a indiqué qu'il était honoré, en tant qu'envoyé spécial du Souverain, de rencontrer le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani auquel il a remis un message écrit de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Il a ajouté que cette rencontre a été l'occasion de passer en revue les relations distinguées entre Sa Majesté le Roi et son frère le Président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, et entre le Royaume du Maroc et la République islamique de Mauritanie sœur.

Il a souligné que cette relation ne se limite pas seulement à la coopération sur les plan économique et social, mais constitue également la consécration d'une histoire commune et le prolongement d'un amour particulier qui unit les peuples mauritanien et marocain.

Il a mis aussi l’accent sur les relations distinguées qui se caractérisent par des bases solides fondées sur le respect mutuel et un partenariat stratégique fort et réel et une coopération dans des secteurs importants et porteurs qui intéressent les deux peuples et pays.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2062

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Mohammed-Ali (H) 24/11/2022 16:28 X

    En réponse à MOUKHABARAT, je voudrai préciser certaines choses: 1- les camions Marocains de passage en Mauritanie s'acquittent de la taxe de régulation qui n'existe pas au Maroc, cette taxe est très élevée, si le camion se rend par exemple au Sénégal, il doit payer cette taxe une deuxième fois au retour, ajoutez à cela les taxes des communes cela représente des montants énormes de quoi entretenir les routes en Mauritanie. Pour rappel, l'étude de la route menant à Nouakchott a été réalisée par les Marocains, mais lors de sa construction, ils n'ont eu aucun marché. Je suis désolé de rappeler ces faits, ce qui n'empêche pas une meilleur entente et collaboration gagnant-gagnant entre les deux voisins et frères.

  • moukhabarat (F) 23/11/2022 13:16 X

    Il faudrait une grosse enveloppe pour participer à la maintenance du réseau routier national emprunté par les centaines de poids lourds marocains. Mais ça ne semble pas intéresser le Maroc qui comme tous les pays ont des intérêts en Mauritanie sont convaincus qu'ils peuvent obtenir ce qu'ils veulent de nous sans contrepartie. Notre malheur donc c'est notre absence de diplomatie conséquente.