29-11-2022 18:11 - Le DG du Budget à propos de la nouvelle augmentation des salaires annoncée par le Président de la République

Le DG du Budget à propos de la nouvelle augmentation des salaires annoncée par le Président de la République

AMI - Le Directeur Général du Budget, M. Fall Khayar, a précisé que les augmentations annoncées par Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, dans son allocution à l’occasion de la Fête de l’Indépendance Nationale, comprennent une augmentation des salaires d’un montant de vingt mille anciennes ouguiyas (20.000 MRO), sur le salaire net de tous les contractuels et agents de l’État, tant civils que militaires.

Il a ajouté que la deuxième augmentation porte sur une prime d’encouragement de 10 000 MRO par mois destinées aux travailleurs du secteur de l’éducation qui exercent la profession enseignante et sont effectivement sur le terrain, précisant que cette augmentation es payée mensuellement durant les neuf mois de l’année scolaire.

Le directeur général du Budget a souligné que l’augmentation du SMIC de 50% fait passer le salaire minimum de 39 000 MRO à 59 000 vieilles MRO, indiquant que cette décision concerne principalement la catégorie ouvrière, qui était payée 39 000 MRO, et dont la plupart sont des travailleurs d’appoint.

M. Fall Khayar a fait observer qu’il s’agit de la quatrième augmentation de salaire annoncée depuis 2019, notant que ces augmentations ont porté sur la généralisation de l’indemnité de craie et son élargissement à tous les mois de l’année, avant d’être revalorisée pour passer de 30 000 MRO à 45 000 MRO, en plus de l’augmentation pour les travailleurs du secteur de la santé dont les salaires ont augmenté de 100%, puis l’augmentation au niveau de l’enseignement supérieur, et celles enregistrées au niveau du secteur des médias publics en général dont les salaires ont augmenté de 100%, au moment où l’impôt sur leurs salaires a sensiblement diminué.

Il a souligné que ces augmentations s’ajoutent également aux subventions qui sont versées pour la première fois depuis 2021 aux personnes ayant des cas particuliers sur une base mensuelle, et plusieurs groupes de la société ayant des conditions particulières en bénéficient, comme les personnes polyhandicapées, les patients insuffisants rénaux et les personnes atteintes de maladies chroniques, en complément des transferts monétaires effectués par la délégation générale à la Solidarité nationale et de la lutte contre l’exclusion (Taazour).





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 6144

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Salem Vall (H) 30/11/2022 16:13 X

    Il veut prendre la place du ministre. Un technicien doit rester dans son role

  • sayre (H) 30/11/2022 09:01 X

    bonjour les lecteurs du cridem! Moi je n,ai rien compris de cette augmentation qui ne tient pas compte de la réalité de la vie et la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires comme si vous n'avez augmenté que sans étudier le problèmes de train de vie des citoyens.

  • hayerim (H) 29/11/2022 21:59 X

    Bien que ces augmentations avec les très nécessaires investissements dans nos infrastructures et nos institutions publiques, comme l'a même dit le président, ne sont de nature à soulager complètement le peuple et le pays qui fait face, encore à l'insuffisance des services publics de base comme la santé, l'éducation, eau électricité ect..., il n'en reste pas moins que le geste vaut la peine d'être bien apprécié et encouragé. Ainsi, probablement, avec ce que Dieu a voulu que l'on découvre comme gaz, le président fera en sorte de revaloriser notre monnaie afin que ces efforts d'investissements en faveur des citoyens fassent leur effet car avec l'inflation et la dégringolade de notre monnaie des décennies durant, le pouvoir d'achat des ménages s'est rétréci à tel point que leur majorité écrasante ne parvient pas à assurer leur droit constitutionnel de bien vivre ... de ses biens. Bravo, le président!

  • mdmdlemine (H) 29/11/2022 20:26 X

    Un économiste de talent et de carrière qui a brillé dans le secteur de l'économie et des finances cumulant à cet âge plus de 20 ans d'expérience sur fond d'intégrité, de probité, de labeur Comme le gouverneur de la BCM, il a décroché sa maitrise en économie en 1990 au temps ou l'université de l'époque était à ses années de gloire sous l'encadrement d'éminents professeurs académiques dont feu Ould Mah, Abdallahi Ould Souleimane Ould Cheikh Sidiya, Tandia, Ghazouani a sans doute de la chance dans sa volonté de placer les hommes qu'il faut à la place qu'il choix en confiants des hautes fonctions à des hommes compétents et dévoués Force aussi est de reconnaitre que Ghazouani a été incontestablement le premier président à oser réellement mettre fin l'exclusion injuste de cadres haratines et négromauritaniens de l'administration On constate dans les séries de nominations intervenues sous son mandat une volonté timide de rémedier à ces injustices même s'il doit encore faire plus, dans la prudence face à des féodaux ignorants qui tiennent à tout prix à se perenniser dans le sérail et instaurer des émirats sous l'habit de fausses Républiques et démocraties