03-12-2022 20:09 - Assalamalekoum Cultures organise une formation sur les droits d’auteurs - [Photoreportage]

Assalamalekoum Cultures organise une formation sur les droits d’auteurs - [Photoreportage]

Cridem Culture - Assalamalekoum Cultures a entamé vendredi 2 décembre un atelier de formation portant sur les droits d’auteurs et les droits voisins pour une durée de trois jours.

Cet atelier de formation a bénéficié de l’appui du programme ACP-UE Culture financé par l’Union européenne dans le cadre du soutien aux secteurs de la culture et de la création en Afrique de l’Ouest (AWA).

Dans un mot de bienvenue, le président d’Assalamalekoum Cultures, Kane Limam dit Monza a rappelé le contexte d’organisation de cet atelier, expliquant qu’il marquait le début de l’impulsion de la réglementation des droits d’auteurs et des droits voisins en Mauritanie.

M. Kane a ensuite estimé que les artistes, qui travaillent sans avoir leur statut de travailleurs, avaient également droit à la dignité et à l’équité.

Le président d’Assalamalekoum Cultures a dit espérer des retombées positives « dans cette réflexion de la formulation des premières étapes de structuration de notre secteur et de notre statut de travailleur », à l’issue de cet atelier de formation.

Abderrahmane Kamaté, coordinateur du Programme AWA –ACP UE, a rappelé que la Mauritanie faisait partie avec les 15 pays de la CEDEAO à avoir bénéficié du programme ACP-UE Culture.

« La Mauritanie occupe une position culturelle suffisamment importante pour les ACP mais aussi pour l’Union européenne. Nous avons un programme qui bénéficie de plus 6 millions d’euros de financement. C’est la preuve de la confiance en ces pays qui en bénéficient et en ses créateurs que vous êtes ainsi qu’à ses opérateurs culturels que vous êtes », a-t-il expliqué.

M. Kamaté a, par ailleurs, invité les acteurs culturels à faire de leur secteur de véritables leviers de développement, de lutte contre la pauvreté et de participation à la cohésion sociale.

Dans le même sillage, le chargé de Gouvernance à la Délégation de l’Union européenne en Mauritanie, Jérome Le Boot, a insisté sur le rôle des acteurs culturels dans la stabilité en mettant l’accent sur l’approche de prévention en travaillant sur la cohésion sociale.

« Je suis convaincu de la prédominance qu’on ne peut pas avoir de stabilité sans avoir un secteur culturel vif, sans avoir des acteurs culturels qui sont engagés, qui participent au dialogue social, à la vie politique, qui participent à donner les capacités à la jeunesse en particulier de s’exprimer et aussi d’entendre de la part d’autres cultures », a-t-il souligné.

M. Le Boot a, néanmoins, rappelé la nécessité d’avoir un cadre juridique nécessaire pour garantir les droits des acteurs culturels ainsi que leurs productions culturelles. « L’union européenne sera à vos côtés pour continuer à bâtir le monde la culture en Mauritanie », a-t-il conclu.

Etait présent également à l’ouverture de cet atelier, le maire de la commune de Tévragh-Zein, Taleb Abderrahmane Ould Mahjoub.

«La réglementation du secteur la culture est un enjeu important pour la circulation de nos entreprises culturelles très dynamiques et dont les potentialités ne sont plus à démontrer pour leur participation au développement économique et social de notre pays. C’est d’ailleurs une démarche importante prise en compte dans le cadre de notre programme Tévragh-Zeina ville créative qui prévoit déjà l’implication de la mairie pour accompagner ce type d’initiatives pour lesquelles nous demeurons engagés aux côtés de notre partenaire Assalamalekoum Cultures pour les actions de jeunesse et de culture», a rappelé le maire de la commune de Tévragh-Zeina.

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement était représenté à l’ouverture de cet atelier de formation par son chargé de mission, Yahya Ahmedou.

« Le ministère de la Culture a créé, au niveau du cabinet, une cellule chargée des droits d’auteurs et droits voisins, qui avec le concours de l’OMPI, Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, et de l’UNESCO, a organisé plusieurs sessions de formation qui par la suite ont été renforcées par l’élaboration de d’un dispositif juridique indispensable à l’atteinte des objectifs visés », a-t-il rappelé.

Pour rappel, la formation de cet atelier est assurée par Daniel Gomez, président de l’Association des métiers de la musique du Sénégal (AMS) et formateur en propriété intellectuelle.

Ce dernier est également administrateur de la Sénégalaise des Droits d’Auteurs et des droits Voisins (SODAV).

Par Cridem Culture

---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




















































Source : Cridem Culture
Commentaires : 0
Lus : 1514

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)