21-12-2022 00:04 - Le ministère de l'Éducation nationale va recruter plus d'un millier d'enseignants et de professeurs

Le ministère de l'Éducation nationale va recruter plus d'un millier d'enseignants et de professeurs

Essahraa - Le ministère de l'Éducation nationale s'apprête à organiser un concours de recrutement de plus d'un millier de professeurs et d’enseignants, a annoncé le Département sur sa page Facebook.

Le ministère révèle également son intention d’organiser un recrutement direct, visant à régulariser la situation des prestataires de services de l’enseignement, en plus de la promotion de centaines d'enseignants et de professeurs.

Le concours attendu portera d’une part sur le recrutement de 1 010 unités réparties en 200 professeurs de collège et 80 de lycée, de 710 enseignants dont 140 principaux et d’autre part sur la régularisation de la situation de 1 200 prestataires de services de l’enseignement en plus de la promotion de 600 professeurs de collège au rang de professeur de l'enseignement secondaire et de 1 000 enseignants auxiliaires au rang d'instituteur, a indiqué le Département.

Le ministère souligne aussi avoir proposé "d'inclure une année préparatoire dans le cursus de formation des Ecoles Normales d’Instituteurs (ENI), pendant laquelle, la formation sera consacrée au traitement des déficits constatés dans les niveaux des candidats révélés par le concours de recrutement, afin d'améliorer le réservoir de recrutement.

La mise en place de l'Ecole républicaine va créer un grand besoin dans le domaine des ressources humaines, a indiqué le Département, selon lequel, l'existence d'un déficit manifeste dans le recrutement des enseignants en raison de la faiblesse du réservoir de recrutement, engendrera, si les mesures nécessaires ne sont pas prises en temps opportun, une situation difficile qui menace l'ensemble du système éducatif tout entier.

Ce sont à la fois, la préparation de la réforme pédagogique et les contraintes réglementaires imposées par la séparation de l'organisation du concours direct pour la régularisation de la situation des prestataires de services de l’enseignement du concours externe spécifique au recrutement de professeurs et d’élèves enseignants, qui retardent l'organisation du concours, conclut le ministère.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1537

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Ahmedabdallah (H) 21/12/2022 01:36 X

    Il est évident qu'au nom de l'idéologie pan-arabisante bornée et souillée par sa contre-performance chronique, l'état mauritanien, nassériste à souhait, déraisonnable et irrationnel va procéder au recrutement de milliers de cancres soi-disant "arabisants", pour abêtir encore plus nos chers rejetons, toujours au nom de la même idéologie mortifère et destructrice impitoyable de l'avenir de nos enfants de la diversité. Quel gâchis alors! Le gouvernement de Ghazouani, gangrené par le cancer idéologique, continuera, avec les mêmes vieilles recettes n’ayant jamais porté de fruits, de nager dans son délire routinier et dans son incurie légendaire, au détriment d'une école véritablement républicaine, dans laquelle tous les enfants mauritaniens auraient pu bénéficier d’une éducation de qualité, bien diversifiée, et riche au plan des langues et du Savoir. Et, Il ne peut en être qu'ainsi! Comment voulez-vous que la soldatesque inculte, et fortement empêtrée dans son idéologie "ba'assisto-nassériste" rétrograde, une soldatesque incapable, qui nous tient lieu de dirigeants, puisse aller vers le Hadès, vers le "Gai Savoir"? Impossible! Avec ces loosers aux manettes, une Mauritanie plurielle bien éduquée attendra encore longtemps, malheureusement!

  • hachmi (H) 21/12/2022 00:08 X

    Encore de l'argent jeté par le serpent qui se mort la queue. L'éducation à besoin de programmes d'enseignement et de personnes formées pour !!!