23-01-2023 21:58 - Procès de la décennie d’Aziz : Qui sont les prévenus ?

Procès de la décennie d’Aziz : Qui sont les prévenus ?

Le Quotidien de Nouakchott - L’ouverture du procès de Mohamed Ould Abdel Aziz (chef de l’État de 2008 à 2019) est prévue au 25 janvier prochain.

L’ancien président et ses co-accusés devront répondre de chefs d’inculpation d’enrichissement illicite, blanchiment, recel ……

Petit florilège du box de ce procès qui s’annonce d’ores et déjà historique.

Aux côtés de Ould Abdel Aziz nous aurons, Yahya Ould Hademine – premier ministre d’Aziz de 2014 et à 2018, et auparavant, ministre de l’Équipement et des Transports, Mohamed Salem Béchir premier ministre sous Aziz, ex ministre du Pétrole de l’Energie et des Mines et directeur de la Somelec notamment lors de l’attribution du marché très controversé de Wartsila, Taleb Ould Abdivall, ex-ministre du pétrole, de l’énergie et des mines de Mauritanie et ADG de la Snim dont la présence est surprenante d’autant qu’il aurait toujours eu des rapports difficiles avec l’ancien président et que ses avocats ont pu justifier ses agissements.

A ce trio vient s’ajouter Mohamed Abdellahi Ould Oudaa qui occupa tour à tour les portefeuilles ministériels de l’Hydraulique, d’Équipement et des Transports et le fauteuil d’ADG de la Snim c’est pendant son règne que la fondation de la SNIM dépensa 1 milliards 300 millions dans l’une des résidences privées de Ould Abdel Aziz, Mohamed Ould Daf ex-patron de la Zone franche de Nouadhibou directement placée sous la tutelle de la présidence de la République et dont le patrimoine foncier a été particulièrement dilapidé, Mohamed Salem Ould Ahmed dit Merkhi directeur adjoint puis général de la Somelec sous le magistère d’Aziz.

Enfin les membres du cercle familial de l’ancien président en l’occurrence son beau-fils Mohamed M’sabou, et son cousin germain Mohamed Lemine Bowbatt, auxquels se sont ajoutés le DAF de la Fondation Errahma Mohamed Lemine Alkay ainsi qu’un notaire et un samsar qui viennent clore la liste des prévenus.

Ces hommes faudra-t-il le rappeler sont soupçonnés d’avoir participé à un enrichissement illicite tout au long du règne d’Aziz.

Mohiédine Ahmed Salek qui coiffe présentement le groupe éponyme Ahmed Salek Mohamed Lemine (ASML) bénéficiaire de juteux contrats sous la gouvernance de Mohamed Ould Abdel Aziz, Hassena Ely ancien DG de la Somagaz et de Mauritania Airlines International et Moktar Djay qui occupa les postes de ministre de Finances et d’ADG de la Snim quant à eux ont été extirpés à la surprise générale de ce dossier.

A noter que le procès prévu le 25 janvier devrait s’appesantir sur les contrats de la Somelec, le foncier de la Zone franche de Nouadhibou, le dossier des infrastructures où la commission a relevé 109 contrats dont 89% ont été passés par entente directe pour un montant total de 430 milliards MRO….





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2567

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • habouss (H) 24/01/2023 08:34 X

    Et pourtant elle est encore debout cette Mauritanie appauvrie. Mais ce qui est à craindre c'est l'injustice criarde qui est plus dangereuse pour sa survie à cause de l'instillation insidieuse des germes d'une guerre civile. Qu'Allah protège ma Mauritanie de peuples multiculturelles liés par le destin, la foi et la confiance en Allah SWAT qui est effectivement Le Seul, l'Unique Protecteur. Amine ya Rail Alamine.

  • Harcelement (H) 23/01/2023 23:28 X

    Les choses se précisent et se montre a vents de sérieux jugement, je me demande comment nos anciens vont faire en présence d’Aziz devant la justice, qu’est ce qu’ils ont gagnés après plus de 10 ans de régime sans partage, ils se retrouvent devant Dieu et les hommes, je suis très déçu de nos hommes qui nous gouvernent, ils n’ont pas appris sur l’histoire d’Aziz, ils devraient faire de sorte à nous gouverner avec beaucoup plus de sérieux et moins de racisme.