24-01-2023 18:08 - Festival Tichitt : les hommes d’affaires ne se sont pas bousculés

Festival Tichitt : les  hommes d’affaires ne se sont pas  bousculés

Le Calame - Selon des diverses sources en provenance de Tichitt, les hommes d’affaires du pays ont brillé par leur absence au 11eme festival des cités du Patrimoine qu’abritait cette ville. Seul le patron de la BCI, Isselmou Ould Tadjedine, membre de la puissante Union Nationale du patronat mauritanien (UNPM) a effectué le déplacement.

Il a assisté à la cérémonie d’accueil et à d’autres festivités de l’évènement. Pourtant, jusqu’ici, nos hommes d’affaires surtout enrôlés dans cette Union nous avaient habitués à assister, en grandes pompes, aux festivals des villes du patrimoine.

Un événement annuel qui mobilise, presque une semaine durant, tout le pays autour du président de la République et permet de revisiter un pan de l’histoire de ces cités et de la Mauritanie. Certains grands hommes d’affaires n’hésitaient pas, pour ne pas rater l’évènement à affréter des hélicoptères ou des aéronefs pour s’y rendre.

Les cités du patrimoine étant toutes dans des zones très éloignées et enclavées. Que s’est-il passé alors du côté de nos autres argentiers? Le patron des patrons avait-il un agenda trop chargé ou était-il en voyage à l’étranger ? Dans tous les cas, l’absence de notre gotha d’hommes n’est pas passée inaperçue.

Ce fut une grande déception des laudateurs, de ceux qui espéraient décrocher une audience depuis Tichit, de certains journalistes et des griots. Tout ce beau monde épiaient leur présence à ce festival. La générosité du patron de la BCI doit avoir été mise à rude épreuve, indique, avec humour un confrère contacté depuis Tichit.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 865

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)