30-01-2023 19:42 - Un haut responsable du département d’Etat américain rencontre des hommes d’affaires mauritaniens

Un haut responsable du département d’Etat américain rencontre des hommes d’affaires mauritaniens

Taqadomy - La sous-secrétaire d’Etat américaine adjointe aux Affaires africaines, chargée de l’Economie et des Affaires régionales, Joy Basso, s’est rendue lundi au siège de l’American-Mauritania Business Council, dans la capitale, Nouakchott.

Basso, accompagné de l’ambassadrice américaine à Nouakchott, Cynthia Kircht, a tenu une réunion avec les membres du Conseil, en présence du président Sid’Ahmed Ould Abeidna et du secrétaire général, Sidi Mohamed Ould Kaam.

Le président de l’American-Mauritanian Business Council, Sid’Ahmed Ould Abeidna, a souligné « l’importance de disposer d’un tel conseil qui regroupe les meilleurs fils de la Mauritanie, pour construire un pont qui œuvre pour favoriser la construction de relations économiques et commerciales entre la Mauritanie et les États Unis. »

Pour sa part, le secrétaire général du Conseil, Sidi Mohamed Ould Kaam, a déclaré que cette réunion était l’occasion d’évoquer les résultats du Sommet afro-américain qui s’est tenu à Washington en décembre dernier, ajoutant que le Conseil avait discuté avec les Américains officiels l’accord signé par la Mauritanie avec une société américaine spécialisée dans le domaine agricole. Ils ont également évoqué l’aspect lié à la sécurité alimentaire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3307

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Bertrand (H) 31/01/2023 12:12 X

    Les gens qui appartiennent à d'autres caste gagnent de l'argent en Mauritanie par tous les moyens, mais préfèrent investir au Sénégal. Ils se considèrent, ou du moins une bonne partie de ceux qui parlent comme des sénégalais. reste à savoir si au Sénégal il bénéficie du même amour.

  • Terrier (H) 30/01/2023 23:17 X

    Et la GOA….? La moindre des choses …

  • maham68 (H) 30/01/2023 20:05 X

    La majorité des hommes d'affaires Mauritaniens sont issus de la caste des prédateurs. L'Amérique doit faire une due diligence avant de copiner avec eux sinon elle sera déclarée complice de la spoliation du peuple Mauritanien