06-02-2023 17:22 - Mauritanie : l’Instance Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic de Migrants démarre ses activités

Mauritanie : l’Instance Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic de Migrants démarre ses activités

AMI - Le Commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile, M. Cheikh Ahmed Ould Ahmed Salem Ould Sidi a présidé, lundi, à Nouakchott, la cérémonie de lancement des activités de l’Instance Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic de Migrants (INLCTPTM), relevant du Commissariat aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société.

L’action de l’Instance constituera un apport qualitatif dans le domaine de la protection des droits des victimes de la traite des personnes et du trafic de migrants.

L’instance œuvrera, à travers ses différents outils à intensifier les efforts du gouvernement dans la lutte contre ces phénomènes à travers un mécanisme de référencement et d’orientation des victimes, qui crée un cadre de coopération permettant aux départements concernés de fournir des services grâce au partenariat entre les autorités administratives et judiciaires, les acteurs de la société civile et les agences du système des Nations Unies.

Le Fonds apportera également un soutien et une aide aux victimes d’une part, et aux organisations de la société civile travaillant sur le terrain en les aidant à mettre en œuvre leurs programmes d’autre part.

INLCTPTM permettra aussi la création et la gestion d’une base de données en se basant sur des statistiques et des informations relatives à la lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants ainsi que l’élaboration d’un rapport annuel détaillé d’activités.

L’INLCTPTM travaillera dans le cadre de la mise en œuvre de plan d’actions annuel à assurer une coordination efficace.

Dans le discours qu’il a prononcé, à cette occasion, le commissaire a déclaré que la création de l’instance traduit l’expression sincère de la volonté et de la détermination du gouvernement mauritanien à poursuivre les efforts en matière de lutte contre la traite des personnes, conformément aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani dans son programme “Mes Engagements”, et en concrétisation de la Déclaration de Politique Générale du gouvernement, dans son aspect relatif à la promotion et à la protection des droits de l’Homme.

Il a ajouté que le lancement des activités de l’Instance s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des engagements internationaux de la Mauritanie en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme en général et de renforcement du cadre institutionnel de lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants en particulier, et en application du Plan d’Actions National de Lutte Contre la Traite des Personnes approuvé par le Gouvernement en mars 2020.

De son côté, l’ambassadrice des États Unis d’Amérique SE Mme. Cynthia Kirscht en Mauritanie a indiqué que la Mauritanie a pris des mesures concrètes visant à renforcer le cadre législatif de la traite des êtres humains et du trafic illicite de migrants, de sensibiliser aux crimes et de développer de nouvelles institutions pour y faire face, soulignant que ces mesures sont essentielles pour lutter contre la traite des êtres humains dans notre pays.

Elle et affirmé que son pays encouragent le gouvernement mauritanien à redoubler d’efforts pour assurer l’application de la loi et la protection des victimes.

Le représentant de L’Organisation internationale pour les migrations (OIM), M. Boubacar Seybou a précisé, pour sa part, que ce projet soutient l’application des reformes de 2020 par l’élaboration d’orientations stratégiques et de formations pour renforcer la capacité des forces de l’ordre et des fonctionnaires de première ligne du système judiciaire mauritanien à identifier, à enquêter et poursuivre les auteurs de crimes de traite conformément aux lois existantes.

Il a réaffirmé la disponibilité de l’OIM à accompagner l’instance dans sa noble et exaltante mission.

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres de la Justice et de l’Intérieur et de la décentralisation.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1717

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)