19-02-2023 12:07 - Avocats d’Ould Chein : Vu la nature du crime, l’enquête doit être retirée à la police

Avocats d’Ould Chein : Vu la nature du crime, l’enquête doit être retirée à la police

Alakhbar - La défense du défunt Souvi Ould Chein, a déclaré que vu la nature du crime, qui s’est déroulé dans un commissariat, « il faut retirer l’enquête à la police et la confier à une partie neutre ».

La défense d’Ould Chein estime que ce dernier « est victime d’un crime, une torture ayant conduit à la mort ». Il s’agit selon elle, « d’un crime contre l’humanité, imprescriptible et soumis à la compétence universelle ».

Poursuivant, la défense souligne que le recouvrement des droits de la victime « se fera sans compromis », et qu’il n’y a d’autre alternative que la « punition de tous ceux qui sont impliqués dans ce crime odieux ».

En outre, le collectif de la défense qui s’est exprimé à travers un communiqué dont Alakhbar a obtenu copie, a dénoncé la fuite d’éléments de l’enquête préliminaire en cours, en violation du secret de l’instruction en vue d’influencer l’opinion publique ».

Par ailleurs, le collectif de défense, s’est engagé à recourir à toutes les procédures juridiques adéquates, pour que les coupables soient punis et que la famille de la victime obtienne ses droits.

Enfin, le collectif note qu’Ould Chein « est victime d’un crime de torture atroce qui a secoué l’opinion publique».





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2847

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Blackkartani (H) 19/02/2023 13:18 X

    Il y’aura aucune vérité sur ce meurtre préméditer, comme dans le passé, la vérité de Ghazouani ne changera à rien du tout, il est l’homme président et personne ne l’écoute, le commissaire sera libéré et sans suite, que l’enquête soit confié a un autre corps ou pas, que l’enquête soit confier aux anges ne changera rien du tout, les meurtriers ne craignent rien du tout, ils seront tous libéré et n’iront pas en prison, les dés sont pipés déjà, depuis que la foule et les déclarations ont fuitées avec des audio de regrets, la police étant une institution criminelle qui regroupe plusieurs entités de crime, elle ne doit pas faire l’enquête.

  • Blackkartani (H) 19/02/2023 13:16 X

    Nous avons appris de source sur que le criminel d’officier de police se rend chez lui a chaque fois qu’il a besoin de voir sa famille, l’enquête va blanchir le commissaire et il n’a rien à foutre avec sa conscience, sa religion il n’en cure, l’essentiel est que lui ne sera pas en prison, mais l’avocat de Souvi doit vérifier le déplacement du commissaire qui fait du sport, il a son téléphone, son ordinateur portable et change de boubou, voit sa femme ***, il dort dans une chambre avec tout le nécessaire et se déplace quand il veut, les autres ne peuvent pas l’avoir et rien ne justifie cela dans un commissariat ou ailleurs, souvent on vous dit qu’il se rend à la DGSN, alors qu’il est chez lui entrain de voir ses parents et alliés tribales, les tribus sont entrée en jeu et risque de faire perdre la justice. Il y’aura aucune vérité sur ce meurtre préméditer, comme dans le passé, la vérité changera de camp et rien ne va arriver au commissaire meurtrier et il sera libéré et sans suite.