17-04-2023 20:18 - Hassena O. Ely : « Aziz m’a contacté à propos du dossier de la vente de la mine de F’Dérick »

Hassena O. Ely : « Aziz m’a contacté à propos du dossier de la vente de la mine de F’Dérick »

Sahara Médias - L’ancien directeur général de la société nationale industrielle et minière (SNIM) Hassena O. Ely a déclaré que l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz l’a contacté en mai 2019 pour l’informer que des investisseurs australiens sont intéressés par la mine de F’Dérick et lui a demandé de s’entendre avec eux.

Ould Ely qui témoignait devant le tribunal correctionnel chargé des crimes économiques, a ajouté que la mine n’a pas été vendue car sa vente ne faisait pas partie des prérogatives de la société.

Il a ajouté qu’il était convenu avec les australiens dépêchés par Mohamed O. Abdel Aziz d’un partenariat avec la SNIM pour l’exploitation de la mine qui demanderait 360 millions de dollars.

Ould Ely a ajouté que la SNIM allait bénéficier de la vente des services du transport du fer, l’exploitation du port minéralier en plus de la vente des services d’eau et d’électricité.

Les australiens a encore ajouté ould Ely ont quitté la Mauritanie et promis d’envoyer une réponse dans deux semaines et depuis lors ils ont disparu.

Bien que le marché n’ait pas été annoncé à ce moment, une source propre à Sahara Medias, dans une nouvelle publiée le 25 mai 2019, lui a confirmé la signature d’un accord entre la SNIM et une société australienne pour l’exploitation de la mine de F’Dérick.

Celle-ci avait été exploitée de 1963 à 1983, avant d’être abandonnée pendant quatre décennies, la société n’étant plus à mesure de l’exploiter à cause de la profondeur de la mine, un problème que les directions qui se sont succédées à la tête de la SNIM ont été incapables de résoudre.

Mais cet accord qui a été sujet de grandes controverses au sein des employés de la société, fermement opposés à la vente de la mine aux australiens, sera annulée le 18 octobre 2019 par la direction de la SNIM, après l’élection du président Mohamed O. Cheikh El Ghazouani.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 4102

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 19/04/2023 11:38 X

    Oui@maham68, comme tu l'as dit, si ce n'était pas, notre général ex-prési, ces gens, ne seraient, rien, sans lui, et cela, prouve, qu'en pouvoir, on a pas d'amis, ni en politique, de ce fait, ce monsieur, pour défendre, sa position personnelle, et celle du statut professionnel, a préféré, sauver sa peau, en déversant, les secrets du passé, de l'ex-raîss ! une ingratitude totale, sans vergogne, quelle sacrée traitrise pure et dure, tous ceux, presque, que MOAZ, avait aidé, soutenu, ont délaissé, leur ex-patron et dirigeant du pays ! c'est regrettable, de ne pas être fidèle !

  • maham68 (H) 17/04/2023 22:03 X

    Aziz a fabriqué beaucoup d'hommes venant du néant par son décret baguette magique. N'eut été lui ces gens ne seraient même pas chefs de service et ils sont suffisants comme ça. C'est quoi ça !!!