30-05-2023 00:27 - Mort de Oumar Diop : accusée, la police botte en touche

Mort de Oumar Diop : accusée, la police botte en touche

#Cridem – La police mauritanienne s’est exprimé, lundi soir, à travers sa page Facebook, sur la mort de Oumar Diop. Un communiqué de la police a botté en touche toute implication et a tenu à préciser qu’Oumar Diop est décédé à l’hôpital national.

La police, dans son communiqué, rappelle que lors d’une patrouille, dimanche soir, à Sebkha, elle remarque une dispute suivie d’une violente bagarre entre quatre individus. L’un d’eux était Oumar Diop.

Pendant que la patrouille se rapprochait de la scène, les trois autres ont pris la fuite et Oumar Diop, qui était sous l’effet de produits et semi-inconscient, selon le communiqué, a été conduit au commissariat de police de Sebkha pour un interrogatoire.

Le communiqué de la police explique vers deux heures du matin, [Oumar Diop] s'est plaint d'essoufflement, ce qui explique qu’il a été emmené immédiatement à l'hôpital national où un médecin de garde l’a consulté et lui a fait une prescription.

Le communiqué ajoute qu’après un court laps de temps, sa santé a commencé à se détériorer, avant de décéder.

Par la rédaction de Cridem

---

---

Commentaires : 8
Lus : 7895

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • lass77 (H) 31/05/2023 22:11 X

    @abatcha@ Après la seconde guerre mondiale la France voulait séparer les populations Mauritaniennes, il fallait organiser un transfèrement des populations. Ça revenait chère cette démarche, l'idée fut abandonnée mais la France a décidé de favoriser les beydans en vue qu'ils dirigent le pays. On ne refait pas l'histoire, le danger actuel, c'est une Mauritanie vers un destin inconnu pour les futures générations, il est claire que ces injustices auront une fin soit tragique soit pacifique, c'est Pourquoi, je ne cesse de répéter ici que tous les Mauritaniens doivent se lever et denoncer ensemble les crimes, les injustices, la corruption en terre Mauritanienne or on certains s'en accommoder. La situation actuelle du Soudan doit faire réfléchir tout Mauritanien Saint d'esprit et digne de foi.

  • sayre (H) 31/05/2023 07:36 X

    Nous sommes tous en danger de mort car notre police ne veuille plus notre sécurité mais sert maintenant à nous tuer, comme nous disons dans notre adage que si ton bonnet commence sucer ta matière crise, il ne sert à rien de le porter!

  • sayre (H) 31/05/2023 07:31 X

    La police qui ment ne doit pas exister!

  • abatcha (H) 31/05/2023 04:18 X

    Je ne sais pas pourquoi la France a eu l'idée de nous mettre dans le même pays !!! :-). Ce n'est toujours pas tard. On peut se séparer à l'amiable, comme le sont d'ailleurs les quartiers de Nouakchott.

  • mystere1 (F) 30/05/2023 10:32 X

    Oui @popo, Dieu Ne Dort Pas ! et Il Attend Ce Grand Jour Singulier, où personne ne peut rien contre personne ! Ah Ce Jour Terrible, Sera Autrement, et Autre Chose, pour les Règlement de Comptes ! Notre Maître Eternel, nos Attend, et Se Chargera des comptes particuliers des grands tyrans de l'humanité ! l'injustice n'existe que sur ce bas monde, et La Vrai Justice, Sera Rétablie, dans le Vrai Monde, de l'Au-delà ! au sujet de ce confrère martyr, l'histoire se répète, comme celui du brave héro Souvi, sauf, que ici, dans ce cas, c'est différent pour le défunt Diop, un ordinaire citoyen paisible, qui venait d'être père, laissant, une veuve et son nouveau né, bref, l'Etat doit être conscient, de ces faits divers criminels, ici, le 1er citoyen de l'état, donc, le raîss, est le 1er concerné, à régler cette situation, avant, que cela ne donne des conséquences ! malheureusement, son entourage, n'est pas compétent, ni sain, et ici, c'est le ministre du MID, qui devait être changé, et on nomme, un autre compétent à sa place, afin, d'assurer et régler, un bon assainissement de la loi, donc, recruter, de bons éléments hommes de tenus, qui agissent, avec civilité, tout en faisant leur devoir stricte d'hommes de Loi ! et non recruter, des gamins, sans cervelles, qui agissent avec barbarie, et sauvagerie ! pire que des terroristes mêmes je dirais ! ici, c'est tous qui doivent crier et se mettre devant la présidence, afin, que Gazhwani, sache et sent, la douleur du peuple ! que Dieu nous Sauve de ces tyrans, mais aussi, paix à son âme à ce jeune homme.

  • popo (H) 30/05/2023 08:44 X

    Dieu ne dort pas.

  • angenoir (H) 30/05/2023 07:40 X

    Cette version ne tient une seconde , vous pensez que les mauritaniens sont des idiots ! Il faudra beaucoup plus pour les convaincre.

  • clean clean (H) 30/05/2023 06:56 X

    La police mauritanienne est connue pour ses mensonges . On se souvient de la version donnée par l’armée sur les mésaventures de Aziz blessé au ventre. Une vidéo authentique filmant l’arrestation de Oumar Diop circule sur les réseaux sociaux et constitue un démenti de ce tissu de mensonges que la police a monté pour se protéger. Cette fuite en avant ne va pas continuer . La vérité finira toujours par faire son grand jour.