10-06-2023 22:16 - Affaire Oumar Diop : la police blanchie, le corps est enterré ce samedi

Affaire Oumar Diop : la police blanchie, le corps est enterré ce samedi

Le Calame - Ce samedi matin, il y avait foule à morgue de la mosquée de Thierno Bamba de Arafat Mesjid Nour. Et pour cause, la levée du corps du jeune Oumar Diop, mort, depuis le 29 mai dernier suite à une interpellation par la police.

La famille avait exigé une autopsie et une enquête sur les circonstances du décès de son enfant. Les prélèvements effectués et expédiés au Maroc sont revenus vendredi 9 juin. Et selon le communiqué publié par le parquet, le rapport de l’expert médico-légal révèle que le jeune diop est mort d’un « infarctus avec atteinte aiguë du système nerveux central lié à une intoxication à la cocaïne à forte dose, avec consommation récente d’alcool. ».

La police, suspectée d’avoir été à l’origine de la mort du défunt pour l’avoir arrêté et conduit au commissariat de Sebkha1 avant de se retrouver à l’hôpital où sa mort a été constatée, dans la nuit du 29 mai est donc blanchie.

Dans un communiqué au lendemain du décès de Diop, la police avait parlé déjà de bagarre entre Diop et trois autres personnes et qu’elle l’avait trouvé sous l'effet de produits psychotropes et l'avait conduit au commissariat. Une thèse battue en brèche par des témoins ayant assisté à la scène et dont l'un est arrêté depuis quelques jours.

Suite donc à la cette communication du parquet, la famille décide de la levée du corps, le lendemain en vue de l’enterrer.

Selon le communiqué diffusé aussitôt après avoir pris connaissance du rapport du légiste, la famille se déclare dans l’impossibilité d’effectuer une contre-expertise, en dépit des réserves sur le contenu a décidé de s’en remettre à ALLAH et donc d’enterrer le corps, ce samedi 10 juin 2023.

Lors de la prière mortuaire, le père de Diop, par la voix de l’imam qui a dirigé la prière, a profité des circonstances pour remercier tous ceux qui ont compati avec la famille et l’ont accompagné dans cette épreuve douloureuse.

Le père de Diop a ensuite prié pour que cesse les injustices à l’endroit des faibles dans notre pays, pour que disparaisse la haine des cœurs des musulmans que nous sommes.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 3540

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lecorren (H) 11/06/2023 13:57 X

    Mettant un evidence le caractère implacable de la cause du décès forte dose de cocaine une consommation d’alcool récente au vue de ce constat accablant le père essaye de jouer sur la confuse et le doute dans le but d’attiser la haine et la tension je rappel que la prière mortifère dans des telles circonstances doit être dirigée par un (imam) vicieux au même titre que le décédé sans la présence des musulmans pieux de préférence

  • doum (H) 11/06/2023 11:12 X

    Cette autopsie est une histoire à dormir debout. N'y croit que ceux qui sont responsables et ceux qui les couvrent. La prochaine bavure est déjà annoncée puisqu'ils y a immunité pour ceux qui la commettent. La vie des noirs comptent; Qu'Allah l'accueille dans Saint Paradi et punisse de l'enfer ceux qui commettent des crimes et s'en sortent dans cette courte vie.