18-07-2023 16:10 - Tunisie : des experts de l’ONU demandent de cesser les expulsions collectives de migrants

Tunisie : des experts de l’ONU demandent de cesser les expulsions collectives de migrants

Le Figaro - Des experts de l'ONU ont appelé mardi 18 juillet la Tunisie à cesser les expulsions collectives de migrants subsahariens après des informations faisant état de dizaines d'entre eux récemment abandonnés par la police tunisienne dans le désert.

Ces experts indépendants ont également appelé le gouvernement tunisien à prendre des mesures immédiates «pour mettre fin aux discours de haine raciste dans le pays» et pour protéger les migrants subsahariens de la violence, pour enquêter sur les actes de violence signalés et garantir l'accès à la justice pour les victimes.

Le communiqué est signé par le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale, le Groupe de travail d'experts sur les personnes d'ascendance africaine et trois Rapporteurs spéciaux, dont celui sur les droits de l'homme des migrants, Felipe Gonzalez Morales.

«Nous appelons les autorités à cesser immédiatement toute nouvelle expulsion et à poursuivre et élargir l'accès humanitaire à une zone dangereuse à la frontière tuniso-libyenne où de nombreuses personnes, y compris des femmes enceintes et des enfants, ont déjà été expulsées», ont-ils déclaré.

Selon l'antenne libyenne de l'Organisation arabe des droits humains, environ 360 d'entre eux ont été secourus ces derniers jours après avoir été abandonnés par la police tunisienne, selon les gardes-frontières libyens.

«Nous sommes également très préoccupés par les informations faisant état de discours de haine raciste dans le pays, et de violences à l'encontre de migrants à Sfax, y compris de la part d'agents des forces de l'ordre», ont souligné les experts de l'ONU.

Ils sont en contact avec les autorités, et indiquent avoir déjà contacté le gouvernement tunisien en mars. Ils avaient alors exprimé leur inquiétude face aux informations faisant état, entre autres, d'expulsions collectives de migrants subsahariens et de violences et de discours de haine raciste, y compris de la part des principaux dirigeants du pays.

Le Figaro avec AFP




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2203

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)