20-08-2023 07:00 - De la Mauritanie aux États-Unis, via le Nicaragua

De la Mauritanie aux États-Unis, via le Nicaragua

Intellivoire - Le voyage peut coûter entre 8 000 $ et 10 000 $, une somme considérable que certaines familles gèrent en vendant des terres ou du bétail.

Avec la croissance économique de la dernière décennie, la Mauritanie est passée dans les rangs inférieurs des pays à revenu intermédiaire, selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, mais le taux de pauvreté reste élevé, avec 28,2 % vivant en dessous du seuil de pauvreté.

Le pic de la migration a été rendu possible par la découverte cette année d’une nouvelle route à travers le Nicaragua, où les conditions d’entrée assouplies permettent aux Mauritaniens et à une poignée d’autres ressortissants étrangers d’acheter un visa à bas prix sans preuve de voyage.

Alors que la nouvelle du point d’entrée se répand, les agences de voyages et les influenceurs rémunérés se sont tournés vers TikTok pour promouvoir le voyage, en vendant des forfaits de vols qui partent de la Mauritanie, puis se connectent via la Turquie, la Colombie et El Salvador, et se retrouvent à Managua, au Nicaragua. De là, les migrants, ainsi que les demandeurs d’asile d’autres pays, sont emmenés vers le nord en bus avec l’aide de passeurs.

« Le rêve américain est toujours disponible », promet une vidéo sur TikTok, l’une des dizaines de posts similaires de « guides » francophones qui aident les Mauritaniens à faire le voyage. « Ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. »

L’afflux de Mauritaniens a surpris les autorités américaines. Il s’est produit sans événement déclencheur – comme une catastrophe naturelle, un coup d’État ou un effondrement économique soudain – suggérant le pouvoir croissant des médias sociaux pour remodeler les schémas migratoires : de mars à juin, plus de 8 500 Mauritaniens sont arrivés dans le pays en traversant illégalement la frontière depuis le Mexique, contre seulement 1 000 au cours des quatre mois précédents, selon les données des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Intellivoire
Commentaires : 0
Lus : 7125

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)