11-10-2023 20:26 - La Snim réalise plus de 1,2 milliards USD de chiffre d’affaire

La Snim réalise plus de 1,2 milliards USD de chiffre d’affaire

Mauriweb - La Société nationale industrielle minière (SNIM) contrôlée à 78% par l’État mauritanien a écoulé 13, 349 millions de tonnes de minerai de fer réalisant ainsi un chiffre d’affaire consolidé de 48 milliards 141 millions MRU (soit 1,264 milliards $) en 2022. C’est cela qui ressort d’un récent rapport officiel.

Ses revenus au terme de l’exercice 2022 sont légèrement inférieurs à ceux enregistrés en 2021. Pour rappel, en 2021 la SNIM a réalisé un chiffre d’affaire de 59 milliards 277 millions MRU pour la vente de 12, 702 millions de tonnes de minerai de fer.

Pour résumer l’entreprise pilotée par Mohamed Vall Telmidy a vendu plus en 2022 qu’en 2021 mais a enregistré de recettes meilleures en 2021 qu’en 2022.

La baisse de son chiffre d’affaire s’explique par la chute des cours. Le prix de la tonne de minerai qui s’est établi à plus de 200 $ au printemps 2021 était en effet redescendu en avril 2022 à 160 $ et à moins de 100 $ en octobre de la même année 2022.

Dans le détail la Snim, en 2022, a vendu 53% de sa production auprès de la Chine sa principale cliente depuis des lustres, 24% à l’Europe, 7% à l’Australie, 5 % au Japon et 10% à l’Algérie sa nouvelle cliente. Les indicateurs de la société pour 2023 ne seront connus qu’en fin 2024.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 4306

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • diaw631 (H) 18/10/2023 14:30 X

    Qu'i y'ait pas d'eau à Zouerate, qu'il y'ait pas d'electricité à Zouerate est une honte pour la SNIM. Tout cette manne empochée pendant toutes ces années n'a pas eu de retombées sur la vie des citoyens dans le couloir Zte-NDB. Il est temps de révision cette manière de voir le developpement: On doit sentir ceci dans touts les aspets de la vie du citoyen. Sinon à quoi ça sert de garder l'argent dans des banques et de ne pas en faire profiter aux citoyens!! A bon entendeur salut!!

  • ELHAGHIGHA (H) 12/10/2023 15:26 X

    Véritablement la production de la SNIM ne sert à rien pour la Mauritanie.Depuis 1974 la SNIM produit et vent ses minerais mais cette vente devait se traduire par un réel développement économique et industriel du pays.Rien de tout ça elle n'a même pas pu développer son propre domaine qui doit être la transformation de son minerais et la création d'une culture industrielle manquantes au pays.

  • moboco (H) 12/10/2023 10:18 X

    La Snim doit profiter de cette embellie pour: - relancer ses différents projets pour une augmentation exponentielle de sa production - renforcer les infrastructures de base (eau et électricité notamment) - augmenter le contenu local pour aider au développement de la région - renforcer la dimension sociale en continuant à amélioer les conditions sociales de ses travailleurs et en recrutant chaque année des ingénieurs et autres techniciens (avec une priorité pour les locaux ) et les former à assurer la relève des anciens car ce sont souvent des métiers de forte pénibilité qui demandent régulièrement du sang neuf