19-10-2023 15:10 - Ouverture des plis de la route Atar-Chinguetti

Ouverture des plis de la route Atar-Chinguetti

Le Quotidien de Nouakchott - Après l’ouverture des offres financières et techniques pour le projet d’aménagement de la route Atar-Chinguetti, trois groupements se sont détachés comme potentiels exécutants :

– Groupement ATTM (national) avec COVEC Mali (Chinois)
– Groupement AGRINEQ (national) avec CRBC (Chinois)
– Groupement EGBRPT (Nigeria) avec MTC (national)

Et c’est le groupement AGRINEQ/CRBC qui a présenté la meilleure offre financière avec 5790 millions MRO et 15 647 721,5 USD en HT devançant ses concurrents ATTM/Covec avec 6543 millions et 14 236 091 USD en HT et EGBRPT/MTC avec 12540 millions MRO sans crédit impôt.

La décision finale quant au choix du groupement attributaire de ce colossal projet sera dévoilée dans quelques jours. Le démarrage officiel des travaux est prévu peu après la cérémonie de pose de la première pierre par le président de la République, soulignant ainsi l’importance de cette route qui s’inscrit parmi les projets célébrant l’anniversaire de notre indépendance.

En outre, la supervision et le contrôle de ce chantier ont été confiés au groupement AFRICA Engineering/GlC Mali/BEESAS Environnementale pour un coût de 1 285 184 euros, soit près de 48,734 millions d’ouguiyas hors taxes. Les travaux s’étendront sur une période de 36 mois.

Ce projet phare du Programme Prioritaire d’Infrastructure de Transport vise non seulement à renforcer la cohésion nationale et l’intégration régionale, mais également à améliorer significativement la qualité et la sécurité des services de transport entre Atar et Chinguitty. Il entend aussi faciliter l’accès des populations locales aux services sociaux et économiques essentiels.

Outre la construction de la route bitumée de 80 km (avec des caractéristiques techniques respectant les standards internationaux), le projet comprend plusieurs composantes axées sur le développement local et l’amélioration des services, allant de la réhabilitation d’écoles à la construction de marchés et de centres de santé.

Le coût global du projet est estimé à 30,16 millions d’euros. Son financement provient principalement d’un prêt de la BID, remboursable sur 25 ans avec une période de grâce de 7 ans et un service de 1,5% par an.

La contribution de la BID s’élève à 27,66 millions d’euros, tandis que le gouvernement mauritanien contribue à hauteur de 2,5 millions d’euros. Selon le ministère, ce prêt a été accordé selon des conditions concessionnelles, équivalant à une subvention de 30% du montant total.

En conclusion, ce projet tant attendu vient répondre à une nécessité cruciale, notamment pour les villes anciennes qui souffrent de l’absence d’infrastructures routières. C’est un pas vers un avenir prospère pour notre nation, rapprochant les communautés et dynamisant l’économie régionale.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 7718

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • moukhabarat (F) 20/10/2023 16:18 X

    Ce budget est suffisant pour amener la route jusqu'à Wadane si seulement la Mauritanie avait une politique de classification des routes en routes principales (chaussée de 6 m) et routes secondaires comme celle-ci avec une chaussée large de 3 m.