08-11-2023 09:39 - L'Editorial du Calame : Une probité mauritanienne à retrouver…

L'Editorial du Calame : Une probité mauritanienne à retrouver…

Le Calame - Après une décennie de malheurs conclus par le procès pour détournement des biens publics, blanchiment et malversations de tout ordre, la gabegie a-t-elle pour autant reculé dans notre pays ?

On serait tenté de répondre par la négative à la lecture du dernier rapport de la Cour des Comptes pour les trois dernières années (2019, 2020 et 2021) qui a révélé d’innombrables cas de mauvaise gestion et de prévarication dans plusieurs départements ministériels.

Aussitôt remis au président de la République, il a fait ses premières victimes. En attendant d’autres ? Deux secrétaires généraux de ministère et un haut fonctionnaire ont été sommés de faire leurs bagages. C’est bien peu, serait-on tenté de dire, mais il paraît que beaucoup d’autres ont été priés de rembourser et ne se sont pas fait prier pour s’exécuter.

Est-ce suffisant ? Doit-on continuer à limoger à tout bout de champ ceux dont les noms sont cités dans des malversations ? Ou fermer les yeux lorsqu’il s’agit de délits mineurs, exiger de leurs auteurs de passer à la caisse et les maintenir en fonction ? Ce faisant, on fait mine d’oublier le célèbre proverbe français selon lequel « qui vole un œuf, volera un bœuf ».

A contrario, une opération « mains propres » ne risque-t-elle pas de dégarnir la haute fonction publique tant la prévarication y est devenue un sport national ? Personne n’aimerait être à la place de Ghazwani.

Comment en effet diriger un pays où l’on confond, depuis plus de quarante ans, si aisément deniers publics et deniers privés ? On l’attend avec impatience, cette éducation républicaine et civique où la probité sera réellement ramenée aux nues. Car elle était bel et bien de rigueur, il y a encore à peine cinquante ans…

Ahmed Ould Cheikh



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1721

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)