14-11-2023 14:30 - L'Arabie saoudite va signer des accords de 533 millions $ avec des pays africains (ministre)

L'Arabie saoudite va signer des accords de 533 millions $ avec des pays africains (ministre)

Agence Ecofin - Riyad, qui revendique déjà 75 milliards de dollars d’investissements sur le continent, prévoit d’investir davantage dans plusieurs secteurs comme les minerais critiques, l’énergie, l'éducation et l'agriculture.

Le Fonds saoudien pour le développement (FSD) signera des accords d'une valeur de 2 milliards de riyals (533 millions de dollars) avec des pays africains, a annoncé le ministre saoudien des Finances, Mohammed Al-Jadaan, à l’ouverture de la Conférence économique saoudo-arabo-africaine qui a démarré ce jeudi 9 novembre à Riyad.

« Les accords seront conclus avec une multitude de pays et d'institutions sur le continent. Notre partenariat avec les pays africains est solide et ne cesse de se développer. Dans les domaines de l'énergie, de l'éducation et de l'agriculture, entre autres, le Royaume considère l'Afrique comme une destination et un partenaire de choix pour les investissements », a-t-il déclaré sans plus de précision.

Et d’ajouter : « Nous travaillons avec des partenaires pour soutenir le Ghana et d'autres pays en ce qui concerne leur dette ».

Le ministre saoudien de l'Investissement, Khalid Al-Falih, a indiqué de son côté que le Public Investment Fund (PIF), le fonds souverain du Royaume d'Arabie saoudite, qui dispose de plus de 700 milliards de dollars d’actifs sous gestion, prévoit également d’annoncer des investissements significatifs en Afrique.

« Le Public Investment Fund regarde l'Afrique avec beaucoup d'intérêt, et je pense qu'il fera en temps voulu des annonces qui changeront la donne », a-t-il souligné.

« Les investissements saoudiens en Afrique s'élèvent déjà à 75 milliards de dollars. C'est un bon chiffre, mais je pense que nous ne faisons qu'effleurer la surface, au regard du grand potentiel dont nous avons parlé aujourd'hui », a ajouté M. Al-Falih, indiquant que la coentreprise formée en janvier 2023 par le fonds souverain et la compagnie minière saoudienne Ma'aden s’apprête à investir dans le secteur des minerais critiques sur le continent.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 0
Lus : 1719

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)