27-11-2023 21:00 - La fête de l'indépendance c'est aussi la fête des haratines.

La fête de l'indépendance c'est aussi la fête des haratines.

Imam Cheikh - Quel honneur et quelle chance que la Mauritanie soit peuplée à côté des autres composantes de ces braves et valeureux citoyens que sont les haratines...partageant la même culture et les mêmes paradigmes sociaux que les beydanes leurs frères....

Cette fraternité a néanmoins été trahie par des siècles d'esclavage déshumanisant et humiliant....63 ans après l'indépendance...nous vivons toujours les séquelles de cette tare et nous en vivons même des cas, certes isolés, mais des cas tout de même.

Ces valeureux fils et filles de ce pays méritent de notre part respect, considération et reconnaissance...car à tous les niveaux de notre société, de la République , dans tous ses rouages...ils sont les moteurs essentiels de sa force et de son indépendance....

Ce que je regrette profondément c'est que nous en soyions encore à parler d'eux et de nous, à parler de composantes, d'ethnies, de castes....Mais la Mauritanie est toujours ainsi faite 63 ans après l'indépendance....Bonjour tristesse.

Il est temps que nous prenions conscience que l'ère de briser les complexes et les chaînes est arrivée....Qu'il nous faut faire le sursaut idoine pour créer les conditions nécessaires en vue de faire régner l'égalité des chances, de rendre justice aux haratines, de les considérer comme un des piliers du développement de ce pays et desserrer tous les étaux moraux et matériels qui freinent leur force d'action et leur génie créateur....

Je crois personnellement que cela passera par l'école principalement, par l'ouverture d'un vaste mouvement de participation à la prise de décision et par l'offre généreuse car non calculée de chances dans le domaine des affaires...

Il y'a lieu également de lancer une opération generalisée d'habilitation des haratines des zones les plus vulnérables et éviter les échecs du passé. Il y'a surtout lieu de rompre avec les attitudes et comportements anachroniques qui nous plombent dans un passé en totale antinomie et dichotomie avec les réalités et les exigences du présent.

Certains allergiques à toute évocation de cette question surtout par un beydane sursauteront ou feront la moue....C'est justement la preuve que nous sommes encore en déphasage par rapport à l'urgence d'éradiquer cette tare, ce frein social.

Bonne fête de l'indépendance.

Imam Cheikh.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Imam Cheikh
Commentaires : 5
Lus : 5692

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Cri cri (H) 28/11/2023 12:25 X

    L'indépendance des haratines vous ne pouvez en aucun cas la donner. Car elle s'arrache et son moment viendra. Ici on met la charrue avant les bœufs.

  • mdmdlemine (H) 28/11/2023 02:35 X

    Magnifique et sincère appel. Les haratines peuvent se réjouir, car il y a des maures qui souffrent profondément en pensant à leur marginalisation et aux efforts officiels non couronnés de succès pour se libérer du joug de l'exclusion, de l'ignorance, de l'inégalité. Il y a heureusement Imam Cheikh qui milite avec d'autres avec leurs plumes et ce qu'ils ont pour armes pacifiques mais efficaces pour dire : trop c'est trop pour nos frères haratines qui doivent connaitre vivre autant que nous le même bonheur et le même malheur. Un sursaut digne d'un patriote toujours égal à lui même dont l'intervention ici vient à point nommé placer l'Etat et le peuple devant ses responsabilités de secouer positivement cette frange qui le nourrit de ses sueurs pour vivre dignement et se sentir non discriminée à tous les points de vue. Merci Imam

  • pyranha (H) 27/11/2023 23:40 X

    J'attends aussi un article exclusivement consacré à ces meurtres collectifs pour fêter le rendez vous des charognards. Sous votre excellente plume on voudrait comprendre quelle analyse vous fête de cette apocalypse qui est tombée un jour de vendredi et initiée par d'hypocrites sous couverts hideusement de carapaces de musulmans.

  • pyranha (H) 27/11/2023 23:33 X

    Cet homme Imam Cheikh est un humaniste.j'ai posté dans votre compte fcbk un commentaire y a longtemps où je louais vos qualités d'excellent journaliste et d'autres qualités morales je crois que vous n'avez pas lu encore ce commentaire. En tout état de cause vous vous distinguez de tous ces hommes hypocrites et lâches.

  • hachmi (H) 27/11/2023 22:11 X

    Bravo Iman Cheikh, merci de ce joli témoignage, aussi mieux vaut tard que jamais pour bien faire. Mais vous restez dans la dichotomie Beydane et Haratine pour occulter d'autres injustices à l'égard des negroafricains, les castés etc. On ne peut repare une injustice en excluant d'autres c'est exactement ce qui se passe, amenant ainsi 12 000 jeunes mauritaniens au sauter le mur entre le Mexique et les USAs après un périlleux voyage.