28-12-2023 11:54 - Vidéo. Mauritanie: avec des moyens dérisoires, des femmes luttent contre la précarité

Vidéo. Mauritanie: avec des moyens dérisoires, des femmes luttent contre la précarité

Le360 Afrique - Ici, au PK 13 de la banlieue sud de Nouakchott, des femmes regroupées dans le Groupe d’intérêt économique (GIE) appelé Yakaar Debo se mobilisent pour faire reculer la pauvreté et la vulnérabilité au sein de leur communauté en dépit des moyens limités.

Ce centre accueille plusieurs dizaines de femmes spécialisées dans la teinture, la coiffure, la transformation des produits locaux et africains comme me mil, le beurre de karité, le poisson….

Un ensemble d’activités qui touchent à l’artisanat, la restauration, la décoration et la préparation pour le mariage. Un chapelet de spécialités qui donnent l’image d’un véritable patchwork pour améliorer les conditions de vie de ces braves dames et de leurs familles.

Haby Bâ, présidente d’un vaste réseau de femmes, présente un groupement fortement engagé dans les activités de développement et de traitement des produits de l’agriculture, élevage, pêche, artisanat, restauration, teinture, coiffure,...

Des Activités génératrices de revenus réalisées avec de faibles moyens. Les animatrices ont fortement besoin du soutien financier et de l’assistance technique du gouvernement et de tous les partenaires.



Aida Fall, présidente GIE Yakaar Debo détaille les multiples activités de ce groupement qui touche un large spectre, allant de la transformation des produits du cru (mil, poissons) à la teinture, en passant par la coiffure, l’art de la préparation de la nouvelle à sa première nuit de noces…. Des actions pour lesquelles elle sollicite l’appui des autorités.

Deffa Athie, membre du GIE, loue la solidarité qui anime ces femmes, décidées à travailler pour lutter contre la vulnérable, la précarité. Elle réclame le soutien des autorités gouvernementales et des partenaires.

Fatimetou mint Saleck, membre du GIE, salue l’esprit de solidarité qui anime ces dizaines de femmes qui assurent la réussite des actions communes, malgré des moyens limités et formule le souhait d’une implication du gouvernement et des partenaires pour soutenir les actions du groupement.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1316

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)