14-01-2024 00:00 - Faits divers…Faits divers…

Faits divers…Faits divers…

Le Calame - Un blessé au cours d'un holdup à Nouakchott

Vendredi 29 Décembre vers 16 h, le caissier d'une agence Bankily située à côté de l'hôpital militaire était seul. Il a l'habitude de ne pas fermer les grilles de sécurité autour du guichet car la zone est sûre.

Plusieurs personnes se trouvaient devant les boutiques à l'entour, la circulation était à son comble et les rues grouillaient de passants. Soudain, un jeune homme de teint foncé vêtu d'un tee-shirt et d'un pantalon fait irruption et se dirige vers la porte du guichet.

Le caissier lui demande de revenir vers la fenêtre de paiement. Pour toute réponse, l’individu tire un couteau et poursuit sa route. Le caissier essaie de la lui barrer car plusieurs liasses d'argent sont posées à terre.

L'intrus lui assène alors plusieurs coups au bras et au cou. Le caissier crie au secours sans que personne n'ose intervenir. Le malfaiteur s'empare d'une grosse somme et s'en va en toute quiétude. On informe la police qui envoie aussitôt des éléments du commissariat Central du Ksar. Le blessé est évacué d'urgence à l'hôpital militaire où il a pu être sauvé.

Une enquête est ouverte. Un premier et important indice est découvert par les enquêteurs dès le premier constat : un portefeuille traînant au sol ! Il contient une carte professionnelle au nom de Baba Ousmane Mbodj, né à Rosso en 1992. Le suspect est appréhendé par des agents du commissariat central dès la nuit suivante.

La fouille de son domicile a permis de retrouver la quasi-totalité de la somme dérobée plus tôt. Au cours de son audition, Baba a reconnu son forfait. L’homme n'a jamais eu d'antécédents judiciaires, il s'agit d'un infirmier en proie à de difficiles fins de mois.

-------------------

Hassan « Hah » arrêté la main dans le sac

Hassan ould Abdou, alias Hassan « Hah », est un récidiviste notoire qui a bénéficié tout dernièrement d’une grâce présidentielle et opérait, depuis, un peu partout à Nouakchott. Il n'agit qu'en solitaire, évitant ainsi tout partage de butin... Il y a quelques jours, des agents de la BRB de Nouakchott-Ouest l’ont repéré, tard dans la nuit, dans une zone commerciale du quartier Centre émetteur et décidaient de le tenir discrètement à l'œil.

Vers 4h du matin, le voici à forcer la porte d'entrée d'un supermarché et à le piller ! Les policiers lui tombent dessus et lui passent les menottes. Déféré au Parquet, il a été en suivant réexpédié en prison.

--------------------

Recrudescence des vols en banlieue

Ces derniers jours, de nombreux vols et cambriolages ont été perpétrés au Sud-est de Nouakchott. Tarhil, Mellah, Tin Soueïlim, El Vellouja, Mellah, Kandahar et Kossovo en ont tous été victimes. Boutiques et dépôts de bonbonnes de gaz étaient les cibles privilégiées des malfaiteurs.

Des épiceries et boutiques de voiles et articles féminins n'en ont pas été pour autant épargnées. Plusieurs domiciles particuliers ont eux aussi reçu la visite de ces indésirables.

Des plaintes ont été déposées dans les différents commissariats de police de la zone. On explique cette recrudescence par une baisse sensible du nombre de patrouilles et la dernière grâce présidentielle y serait aussi « pour quelque chose », remarquent divers policiers constatant que « beaucoup de ces récidivistes graciés opèrent dans ces quartiers. »

Mosy



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2243

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)