17-01-2024 00:01 - Mauritanie : Amnesty International dénonce la fin précoce de l’enregistrement à l’état-civil

Mauritanie : Amnesty International dénonce la fin précoce de l’enregistrement à l’état-civil

Taqadomy - Lundi, Amnesty International a dénoncé « l’arrêt anticipé » de la campagne d’enregistrement à l’état civil et appelle à son extension et à son amélioration.

« La fin de la campagne d’enregistrement à l’état civil le 31 décembre 2023 a privé de nombreuses personnes de la possibilité d’obtenir le numéro national d’identification (NNI) nécessaire pour jouir de leurs droits fondamentaux », a déclaré Fermin Mbala, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest et Centrale à Amnesty International.

La campagne d’état civil, lancée le 11 juillet 2023, fait suite aux précédentes campagnes organisées en 2011 et 2017 notamment, selon l’organisation.

Amnesty a indiqué avoir pu constater les multiples harcèlements dont sont victimes de nombreux citoyens pour s’inscrire et obtenir le NNI nécessaire pour obtenir les documents de l’état civil (carte nationale d’identité) et jouir de nombreux droits humaines.

Amnesty a déclaré avoir constaté des fouilles sur certains, notamment des habitants de la vallée du fleuve Sénégal, en raison de soupçons préconçus de la part des fonctionnaires sur leurs origines, selon un communiqué de l’organisation internationale.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 5248

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Bertrand (H) 17/01/2024 11:38 X

    On en a marre de ces ONG a solde. Des peuples dont décimés partout sur la planète, l'humanité a genou Des guerres meurtrières et sanguinaires on ne les voit pas on ne les commente pas on ne s'insurgent pas contre les criminels qui dirigent ce monde. Et quand une tortue arrive en retard, c'est une levée de boucliers par ce que les commanditaires et financiers de l'ONG y voient une occasion de faire chanter...