18-01-2024 11:54 - La direction de la protection des consommateurs rend publics les résultats de ses activités au cours de l’année 2023

La direction de la protection des consommateurs rend publics les résultats de ses activités au cours de l’année 2023

AMI - La Direction de la protection des consommateurs et de la répression de la fraude au ministère du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme a annoncé que dans le cadre du soutien aux efforts du gouvernement dans le domaine de la sécurité alimentaire, du suivi des marchés et de la protection des droits du consommateur, ses services ont joué au cours de l’année 2023 des rôles essentiels pour vider les marchés sur l’ensemble du territoire national des substances périmées et pour corriger certains comportements commerciaux néfastes.

Dans un rapport publié mardi, la direction de la protection des consommateurs et de la répression de la fraude a passé en revue les résultats de ses activités au cours de l’année 2023, qui comprenaient 5.228 tournées d’inspection à l’intérieur des marchés, qui ont abouti à 37.360 inspections de magasins, d’abattoirs, de complexes commerciaux et de boulangeries, au cours desquelles 11.578 infractions ont été contrôlées, notant que toutes les amendes encourues par les contrevenants ont été payées au Trésor public.

Dans son rapport, dont une copie a été reçue par l’Agence Mauritanienne d’Information, la direction de la Protection du Consommateur a déclaré qu’au cours de l’année 2023, elle a intensifié le contrôle du marché afin de fournir des denrées alimentaires de base et de stabiliser les prix, de lutter contre la spéculation et le monopole sur les marchés, de confisquer divers matériaux périmés et de punir leurs propriétaires conformément à la loi sur la protection du consommateur.

La direction a déclaré avoir trouvé des médicaments en vente dans les magasins de commerce, qu’elle les avait confisqués et puni les responsables de tels actes frauduleux et ce en coordination avec l’inspection du ministère de la Santé.

Le rapport fait état d’une campagne intensive d’inspection des restaurants dans les trois wilayas de Nouakchott, ce qui a permis d’évaluer leur statut en termes de licences, de qualité des produits et de conditions d’hygiène, en coopération avec le Département du tourisme, et des réunions avec les fournisseurs de légumes et de fruits et la Fédération des commerçants, en coopération avec le Département de la concurrence et de la réglementation des marchés.

La direction de la protection du consommateur et de la répression de la fraude a déclaré dans son rapport qu’un grand magasin de dattes contenant des matériaux périmés utilisés dans la fabrication de bonbons avait été fermé, que de grandes quantités de produits laitiers, d’œufs et de pommes de terre impropres à la consommation humaine ont été détruites.

Selon le rapport, le ministère du Commerce a organisé une campagne conjointe avec le ministère de l’Agriculture pour vérifier la qualité du blé sur les marchés et les usines, et une autre avec le ministère de l’Elevage dans les wilayas de Nouakchott, pour inspecter le lait et la viande locaux dans les points de vente afin de s’assurer de leur validité. Le rapport a également confirmé la poursuite de la campagne contre les magasins qui pratiquent la spéculation en augmentant le prix du gaz butane.

Dans le domaine de la législation, le Département de la protection du consommateur a déclaré qu’au cours de l’année 2023, deux décrets ont été publiés, l’un relatif aux associations de protection des consommateurs, et le second relatif aux corps de contrôle économique.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1588

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)