03-02-2024 22:02 - La Mauritanie maintiendra la hausse des taxes sur les produits agricoles marocains

La Mauritanie maintiendra la hausse des taxes sur les produits agricoles marocains

Yabiladi - La Mauritanie n’est pas prête de réviser la hausse des taxes imposée, depuis le 1er janvier, aux importations agricoles marocaines. C’est du moins ce que laisse entendre les dernières déclarations du ministre du Pétrole et des Mines, porte-parole du gouvernement mauritanien, Nani Ould Chrougha.

«La Mauritanie n’aura pas besoin d’importer des légumes pendant la prochaine saison du Ramadan», a-t-il annoncé. Le ministre s’est montré confiant en la capacité de la production locale à répondre à la demande du marché mauritanien, rapportent des médias à Nouakchott.

Une assurance que le Forum mauritanien de protection des consommateurs ne partage pas. L’ONG a réitéré son rejet de la hausse des droits de douane sur les légumes en provenance du Maroc, car la mesure «entrainera automatiquement une augmentation des prix».

Le Forum a appelé le gouvernement à «prendre des mesures urgentes afin de préserver les droits des consommateurs». Et d’ajouter que «le pouvoir d’achat des Mauritaniens est déjà grevé par la hausse continue des prix et le monopole».

Pour rappel, la hausse des taxes décrétée contre les importations agricoles marocaines était au menu des entretiens, le lundi 22 janvier à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita et son homologue mauritanien, Mohamed Salem Ould Merzoug.

«Les deux pays continuent de résoudre toutes les questions en suspens entre Rabat et Nouakchott y compris l’affaire des nouvelles taxes douanières. Tout différend trouvera une issue dans le cadre de la concertation et nous travaillons dans ce sens», avait affirmé le chef de la diplomatie de la Mauritanie dans une déclaration à la presse.

Par Yabiladi





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2088

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ELHAGHIGHA (H) 04/02/2024 14:42 X

    Le gouvernement a parfaitement raison de maintenir la hausse des impôts sur les légumes et fruits venant du Maroc car ces produits sont cancérigènes et il y'a plus de drogues dans les camions que légumes et fruits.Il fausra chercher à rétablir la ligne maritime Las Palmas Nouadhibou et le train Choum et Nouadhibou pour les légumes bio de l'Adrar.