10-02-2024 13:01 - Après les ports angolais, Maersk se retire de Mauritanie

Après les ports angolais, Maersk se retire de Mauritanie

Ouest-France - Le groupe Maersk a discrètement vendu en décembre les intérêts de sa filiale APM Terminals dans le port de Nouakchott, indique le rapport annuel du groupe publié le 8 février.

Le groupe Maersk indique dans son rapport annuel publié le 8 février que sa filiale « APM Terminals Mauritanie SA, opérant des terminaux à Nouakchott et Nouadhibou, a été cédée à l’opérateur local, Terminal à conteneurs de Nouakchott SA ». Une annonce discrète, bouclée fin 2023, qui rappelle celle du retrait des ports angolais, fin 2022.

Cette décision limite la présence dans les terminaux de APMT-Maersk en Afrique à Tanger Med et Port-Saïd, deux bastions à vocation mondiale, ainsi qu’à Pointe-Noire, Tema et Abidjan, trois ports régionaux de dimension majeure exploités en association avec Africa global logistics (AGL).

APM Terminals est aussi très bien implanté au Nigeria, à Lagos (terminal d’Apapa) et Onne, près de Port Harcourt, au cœur du Nigeria pétrolier, un terminal ouvert en 2007 dont la modernisation s’est achevée en 2023, indique Maersk.

Le West Africa container terminal (WACT) a reçu notamment trois nouvelles grues mobiles, après deux premières en 2019, et des engins de parc (20 cavaliers sur pneus notamment)

Monrovia, Cotonou (Coman SA) et Conakry (25 % du terminal CCT, détenu par AGL) complètent le dispositif portuaire de Maersk en Afrique.

Ouvert en avril 2022 sur le port de Nouakchott, Terminal à conteneurs de Nouakchott (TCN), qui opère 570 mètres de quai, est détenu par le groupe français Meridiam, associé au fonds panafricain Africa Finance Corporation (AFC), qui ont pris la suite du groupe singapourien Arise qui avait obtenu la concession en 2018 en dehors de tout appel d’offres. TCN reprend à Nouakchott un terminal intérieur de 10,5 ha, qui complète l’outil de TCN d’une capacité de 250 000 EVP.

La Mauritanie vient aussi de lancer un appel d’offres pour un partenariat public-privé pour le port en eau profonde de Nouadhibou. La remise des offres a eu lieu fin janvier.

Par Thibaud TEILLARD





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Ouest-France
Commentaires : 0
Lus : 3599

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)