11-02-2024 12:51 - Finale de la CAN 2023 : Après Idrissa Sarr en 1988, Dahane Beida, au sifflet !

Finale de la CAN 2023 : Après Idrissa Sarr en 1988, Dahane Beida, au sifflet !

Le Quotidien de Nouakchott - La CAF a désigné le Mauritanien Dahane Beida pour arbitrer le match de la finale de la CAN 2023 entre le Nigéria et la Côte d’Ivoire, ce dimanche 11 février 2023, au Stade d’Ebimpé.

Un remake du match du groupe A, victoire 1-0 par les Super Eagles le 18 janvier dernier. Le sifflet mauritanien réussit ainsi au Sud-Africain Victor Gomes, parti à la retraite et qui avait sifflé la finale de la dernière édition.

C’est une désignation d’abord mérité pour ce jeune arbitre qui couronne l’excellent parcours des arbitres mauritaniens durant cette compétition, mais également qui valorise également le football mauritanien dans son ensemble. Il faut noter que lors de la petite finale, le deuxième arbitre mauritanien présent à cette CAN, Abdel Aziz Bouh, était le quatrième arbitre de la ½ finale qui avait opposé la Côte d’Ivoire à la RDC.

Durant cette CAN, Dahane Beida a officié lors du match de groupes entre l’Egypte et le Mozambique (2-2; 4 cartons jaunes distribués) et à l’occasion du 8e de finale entre l’Angola et la Namibie (3-0 ; 2 cartons jaunes et 2 rouges, dont une expulsion directe).

L’homme de 32 ans avait déjà été à l’œuvre lors de la CAN 2021 en arbitre lors de la phase de groupes Malawi-Zimbabwe (2-1) et Gabon-Maroc (2-2). Pour rappel, c’est le Sud-Africain Victor Gomes, désormais retraité, qui avait arbitré la dernière finale de la CAN entre le Sénégal et l’Egypte (0-0, 4-2 tab).

Il ya lieu de rappeler qu’en 1988, c’était un autre Mauritanien du nom d’Idrissa Sarr qui avait arbitré une finale de CAN, entre le Cameroun et le Nigéria, au Maroc. Aujourd’hui, Dahane suit les traces de son doyen.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 941

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)