11-02-2024 13:51 - Lettre ouverte au Président de la République, son Excellence Mohamed Cheikh OULD GHAZOUANI

Lettre ouverte au Président de la République, son Excellence Mohamed Cheikh OULD GHAZOUANI

Monsieur le Président,

L’association Guidimakha-TiGHAZOUANI, créée en France en 2019, a eu pour seul et unique objectif de sonner la mobilisation de la Diaspora mauritanienne d’Europe pour soutenir votre candidature.

Après votre brillante élection ce qui a consacré la réalisation de son objectif, elle s’est transformée pour prendre l’appellation Guidimakha-tikaané, laquelle est constituée majoritairement de militants qui promeuvent les solides réalisations de votre quinquennat marqué par d’excellentes réussites à tous points de vue.

A la base de ce soutien, le contenu bien fourni de votre programme Tahoudaty, en accord parfait avec les aspirations du peuple mauritanien en général. Ce programme montrait en particulier la considération qu’en tant que candidat, vous accordiez à la diaspora mauritanienne, à laquelle la promesse a été faite de prendre en compte toutes ses préoccupations.

Merci pour le droit à la Double nationalité qui est désormais un acquis, Merci pour la création d’un ministère dédié spécifiquement à la gestion de la Diaspora, Merci pour les commissions d’identification, qui ont permis de recenser des milliers de nos compatriotes, dépourvus jusqu’alors d’état civil, Merci pour la réouverture des locaux de l’ancien consulat général de la Mauritanie à Paris qui représente un saut qualitatif en matière d’accueil et de bonne organisation des services et Merci pour le lancement de l’application HOUWIYETI, une révolution en matière de simplification et de facilité pour la Diaspora.

Passons-en, la liste des mesures prises sous votre magistère pour rendre à la diaspora sa dignité et le respect de sa citoyenneté est prodigieuse, Nous ne pourrons les citer toutes ici. C’est pour cela que nous avons préféré nous en tenir à celles les plus emblématiques.

Monsieur le Président,

Nous rappelons ici que les membres de notre association vous restent fidèles et ont toujours à cœur de vous aider, en se donnant le rôle de lanceur d’alerte sur les situations de nature à grever l’un des droits fondamentaux des mauritaniens, pouvant ainsi entacher votre bilan et votre image qui doivent rester hors d’atteinte. C’est cela notre vœu !

Ainsi l’association Guidimakhaha Tikaané voudrait attirer votre attention sur le contenu du communiqué rendu public par voie de presse par le Secrétaire général de l’agence de l’état civil, annonçant la fin définitive de l’enrôlement au 17 Février 12024.

A l’évidence cela va à contrecourant de votre volonté toujours manifestée de permettre à tous les mauritaniens d’avoir leur état civil.

Or Monsieur le Président nous constatons que des dizaines des milliers de mauritaniens de l’intérieur comme de l’extérieur continuent de faire le gué devant les différentes commissions en quête de leur état civil auquel ils n’ont pu accéder à présent. Laisser ces mauritaniens sans état civil c’est porter atteinte à leur droit fondamental qui est la nationalité et prendre le risque d’en faire des apatrides.

C’est pourquoi Monsieur le Président de la république, pour parer à cette éventualité, les membres de Guidimaka Tikaané ont l’honneur de vous adresser cette présente lettre ouverte, pour vous demander d’instruire M.le ministre de l’intérieur et ses services d’état civil aux fins de surseoir à cette décision, pour continuer d’enrôler les dizaines de milliers de mauritaniens sans état civil.

L’association Guidimakha Tikaané /

Président /

Mohamed COULIBALY





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1773

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)