12-02-2024 14:30 - Lettre ouverte adressée au Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime concernant la pêche artisanale

Lettre ouverte adressée au Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime concernant la pêche artisanale

Cheikh Ahmed Ould Mohamed - J’ai l’honneur, par cette présente, de vous soumettre certains points de vue qui me paraissent utiles et pertinents à prendre en considération afin de relever les défis majeurs auxquels la pêche artisanale est confrontée.

En effet, Monsieur le Ministre, la pêche artisanale est une des principales sources de revenus de notre nation. Une gestion efficace et participative est donc nécessaire pour maintenir cette activité vitale pour de nombreux citoyens.

Je propose ici des éléments de réflexion globale concernant sa gestion durable afin de bien situer les changements économiques et financiers majeurs qu’elle génère. On commencera par remarquer que la pêche artisanale se caractérise par sa grande diversité, sa complexité et son dynamisme.

Malgré son potentiel de résilience, ce secteur est un des premiers à ressentir l’effet de mesures de gestion et le premier à devoir s’adapter. Il est donc question de défis à relever.

Les changements intervenus dans ce secteur au cours des dernières années rendent obligatoires une réévaluation de la solidité des concepts de développement et d’aménagement engagés pour la pêche artisanale . J’évoquerai, dans ce contexte ,trois aspects de ce secteur :le premier concerne la mise en œuvre des mesures d’aménagement ;le second concerne l’équilibre entre la pêche artisanale et la pêche industrielle ;le troisième touche les droits de propriété et les systèmes de réglementation en vigueur.

A la frontière entre la limitation des intrants et l’augmentation des extrants –balance –clé du développement durable de toute activité lucrative –se situe l’épuisement des stocks.

Or il existe plusieurs entraves à une saine limitation de la pêche :le manque de connaissance concernant la situation de ceux –ci ;le manque de ressources financières et de compétences administratives afin d’établir une règlementation pertinente ;et le manque d’habilité à surmonter les entraves socio-économiques afin d’aboutir à une utilisation sensée et responsable des ressources disponibles.

De ce fait ,la gestion rationnelle des pécheurs constitue une des préoccupations importantes des gestionnaires de ressources halieutique . Il s’avère donc nécessaire d’engager des réflexions globales approfondies sur la pêche artisanale en matière de mode de gestion en vue de contribuer à l’amélioration des conditions d’exportation des pêcheries artisanales.

Il est aussi nécessaire de mettre en place des jalons pour un suivi et une gestion à long terme du secteur pour répondre à la problématique suivante :comment en détecter les vrais enjeux ?Une fois bien déterminées les caractéristiques et les facteurs explicatifs de cette activité, augmentées de données de suivi et de contrôle pertinentes ,on sera à même de présenter et développer des outils de validation des pratiques mises en perspectives avec la réglementation.

Le suivi de l’exploitation de cette ressource vitale est aussi indispensable pour comprendre comment cette exploitation change les écosystèmes et comment le système de gestion peut apporter les effets escomptés ;c’est –à-dire ,en bref ,la pérennisation de cette exploitation ,,mais également le développement social ,au cœur des besoins et des aspirations de la population et des acteurs de la pêche artisanale .

Aussi l’Etat doit-il renforcer leurs capacités de ceux-ci en affinant une législation maximalisant leurs capacités ,leurs ressources et leurs opportunités d’améliorer leur participation au développement .Autrement dit, promouvoir l’investissement dans le développement de la pêche artisanale.

D’autant plus, d’ailleurs, que celle-ci contribue tout –à la fois à l’économie nationale, grâce aux devises apportées par les exportations, et aux économies locales, grâce à l’établissement de nombreux emplois et à l’amélioration des revenus des ménages de pêcheurs.

Monsieur le Ministre

L’approvisionnement des marchés locaux en poisson frais, qui représente 40% des captures, est assuré par des mareyeurs malgré les difficultés de conservation et de transport. Les différents entre mareyeurs et pécheurs, dont les intérêts sont souvent antagonistes, ne sont pas oubliés.

La transformation artisanale ne s’est pas améliorée. Il y a quelques problèmes quotidiens des pécheurs mauritaniens seront juste énumérés.il s’agit de la conservation au frais, du stockage, du prix élevé des moteurs hors –bord et des équipements de pêche, etc.

Je vous propose de développer des techniques traditionnelles de transformation des produits halieutiques ; d’améliorer des conditions de stockage des produits ; d’engager des échanges entre pays en réduisant les contraintes de marché ; de limiter des accordes de pêche pour permettre le renouvellement des stocks de poisson, en tant que base de la nourriture et source de revenu de milliers de personnes.

Monsieur le Ministre

La pêche artisanale est caractérisée par une pleine exploitation voire surexploitation des espèces démersales côtières à forte valeur commerciale dans un contexte d’une demande de production mondiale croissante. Le non maitrise de l’effort de pêche artisanale et la faiblesse des moyens de contrôle et de surveillance des pêches sont à l’origine d’une exploitation non responsable de ces ressources .Ce qui se traduit par ;

-Une surexploitation des stocks d’intérêt commercial

-Un développement de la pêche illégale, non déclarée et non autorisée -une pression anthropique et industrielle

-L’adoption de comportement de survie pour les pécheurs préoccupés plus par la lutte contre la pauvreté que par les questions environnementales . Le développement de la technologie dans le secteur de la pêche artisanale a surtout profité à l’augmentation de l’efficacité et des rendements des unités d’exploitations sans pour autant servir à une maitrise de l’effort de pêche par un système de contrôle et de surveillance efficace . On note exploitation non maitrisée des ressources halieutiques avec développement de la pêche pirate.

Monsieur le Ministre

On a assisté à un développement des pêcheries tournées vers l’exportation suite aux nombreuses mesures de soutien entre 2005 et 2019, et à l’attraction de la demande internationale toujours soutenue. La rentabilité des unités de pêche des espèces destinées au marché local, notamment les petits pélagiques.

Dans ce contexte, je vous propose d’améliorer les connaissances sur la part des ressources et écosystèmes exploitables par la pêche artisanale, de déterminer l’impact du changement climatique sur les pêcheries compte tenu des risques de perturbations des écosystèmes et de menace de l’ensemble de la chaine gazier et pétrolier …

Monsieur le Ministre

Enjeux liés à la technologie

-Urgence de remettre en cause le régime de libre accès à la ressource pour la pêche artisanale compte tenu de la situation de surexploitation des ressources halieutiques imputables en grande partie à ce sous –secteur.

-Nécessité d’harmoniser les conditions d’accès à la ressource halieutique et de les mettre en cohérence aussi bien pour la pêche artisanale que pour la pêche industrielle. -Besoin de tendre vers une meilleure transparence de la filière entre segments et d’améliorer l’information disponible eu égard aux difficultés de développer la traçabilité des produits halieutiques.

Monsieur le Ministre

Je vous propose d’engager des reformes non seulement des institutions de gestion et d’encadrement du secteur mais aussi des processus qui les régissent.

Je vous propose également de procéder à des révisions majeures du contenu et de la mise en œuvre du plan directeur des pêches et du code de la pêche maritime.

Monsieur le Ministre

Ma lettre consiste à attirer votre attention sur les défis majeurs auxquels sont confrontés aujourd’hui la pêche artisanale.

Permettez-moi, monsieur le ministre, de vous prier d’agréer l’expression de ma haute considération.

Cheikh Ahmed Ould Mohamed
Chef du service Etudes et Développement
Etablissement portuaire de la Baie du repos
Nouadhibou.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1517

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)