16-02-2024 11:11 - FORIM et RAME organisent une journée d'échanges multi-acteurs en Mauritanie [Photoreportage]

FORIM et RAME organisent une journée d'échanges multi-acteurs en Mauritanie [Photoreportage]

EN BREF | #Cridem – Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) et le Réseau des Associations Mauritaniennes en Europe (RAME) ont organisé le 15 février 2024 à Nouakchott une journée d'échanges multi-acteurs.

Cette rencontre a réuni des représentants d’institutions mauritaniennes, de la société civile internationale et mauritanienne et d'autres acteurs engagés dans le co-développement en Mauritanie.

« La diaspora mauritanienne, au cœur de l’engagement en faveur des Objectifs de Développement Durable » était le thème de cette journée d’échanges.

Le ministère mauritanien des Affaires étrangères était représenté par M. Abdel Weddoud Beddad, ambassadeur-directeur des Affaires consulaires.

Dans un mot introductif, Alioune Sy, administrateur du FORIM et président du COSIM Nouvelle Aquitaine, a souligné l’important apport de la diaspora mauritanienne dans le développement de son pays, tout en rappelant que « malheureusement, leur visibilité reste limitée », avant de camper le décor sur les objectifs de cette journée d’échanges.

« L’objectif de cette journée, c’est de faire un zoom sur comment la diaspora mauritanienne peut participer au développement du pays et à l’atteinte des ODD », dit-il.

M. Sy rappellera, dans la foulée, qu’une délégation du FORIM et du RAME a achevé mardi 13 février une tournée à l’intérieur de la Mauritanie, notamment dans les wilayas du Trarza, du Guidimakha et du Gorgol, en vue de visiter les projets portés et réalisés par la diaspora mauritanienne en France.

« A travers nos projets, beaucoup de populations arrivent à trouver leur bien-être social », a insisté à son tour, M. Mackendie Toupuissant, président du FORIM, pour évoquer la contribution et l’accompagnement de son organisation aux projets de développement de la diaspora mauritanienne.

« Les contributions que nous apportons sont importantes mais nous voulons que les autorités de nos pays concernés accélèrent les actions pour permettre à chacune et à chacun de s’épanouir en tant qu’être humain », a-t-il ajouté.

« Notre objectif reste le même, celui d’améliorer les conditions de vie de nos populations, ici et là-bas », a martelé pour sa part, Moussa Dramé, représentant du RAME.

Entre 2003 et 2022, le FORIM a financé 34 projets en Mauritanie au bénéfice de 29 associations pour un coût de 469.643 euros. Les domaines d’intervention touchent la lutte contre les inégalités, la gestion des déchets, l’énergie, l’eau et l’assainissement, les AGR, l’agriculture et le développement, la santé, l’éducation et la formation.

« Ce sont des chiffres qui sont assez conséquents et qui montrent la vitalité de l’action de la diaspora mauritanienne et qui justifie le bien fondé de cette mission que vous avez mené », a salué Bernard Rubi, Conseiller Coopération à la SCAC à l’ambassade de France en Mauritanie.

M. Rubi n’a pas manqué de relever l’ « accroissement fort » de la coopération décentralisée entre la Mauritanie et la France depuis 2022 notamment au niveau des collectivités territoriales. « Cette coopération décentralisée est un relais important pour la diaspora mauritanienne en France », a-t-il ajouté.

Il a invité le FORIM et le RAME à mobiliser la diaspora étudiante mauritanienne, relevant « 300 départs environ », tous les ans, de jeunes mauritaniens qui poursuivent leurs études en France mais qui sont souvent « perdus » à leur arrivée rendant difficile leur inclusion dans le cursus universitaire français.

La cérémonie d’ouverture a été suivie par une présentation des initiatives portées par la diaspora mauritanienne, avec un focus sur les projets portés par Awa Diabira, présidente de l’association Agir Ensemble pour Diaguily, par Aliou Mamadou Sy, secrétaire général de la coopérative FRAY BROSSE et par Aliou Lam, coordinateur du projet Diaspora Halaybe pour le développement et la solidarité.

La journée a été également marquée par deux importantes tables rondes sur l'action des diasporas et les partenariats possibles.

---

Avec Cridem, comme si vous y étiez...
























































































Commentaires : 0
Lus : 2999

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)