28-02-2024 07:45 - Mauritanie : la réussite de candidats négro-Africains aux concours des grandes écoles militaires françaises dans le collimateur des observateurs

Mauritanie : la réussite de candidats négro-Africains aux concours des grandes écoles militaires françaises dans le collimateur des observateurs

Kassataya - Les observateurs reviennent ce début de semaine sur la réussite d’une douzaine de candidats négro-africains aux concours des grandes écoles françaises dont la liste est publiée sur les réseaux sociaux. Ce succès est une gifle à l’éducation nationale et un pied de nez à Ould Ghazouani et à son système de concours et examens monocolores depuis 2019.

Ces résultats des concours des grandes écoles françaises sont publiés par l’ambassade française à Nouakchott qui mentionne quatre candidats admis à l’Ecole Saint Cyr et quatre à l’Ecole supérieure de la Marine française et quatre à l’armée de terre.

C’est une douche froide pour les autorités de Nouakchott. Qu’on le veuille ou non c’est une réussite pour les candidats négro-africains habitués à voir leurs efforts partir en fumée dans les concours et examens en arabe. C’est le revers de la médaille d’une réforme du système éducatif qui entre dans sa deuxième année.

La loi d’orientation sur l’éducation vient de prendre un coup avec des matières scientifiques désormais enseignées en arabe du fondamental au secondaire.

Ce concours des grandes écoles françaises est une porte de sortie pour les négro-africains victimes d’une arabisation à outrance. Cette assimilation forcée des écoliers non arabophones risque d’aboutir à de mauvais résultats scolaires.

Cherif Kane




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 4273

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 28/02/2024 15:38 X

    seydi Kane, ce n'est pas seulement, dans le domaine de l'armée, comme vous le connaissez, plus que moi, mais dans tous les domaines professionnels ! Malheureusement, le/la mauritanien(ne), est maudit(e), dans ce pays, et rares, ceux et celles, qui réussissent, avec effort, pour atteindre, au succès, il y'a tant de maux, qui résident, dans notre société mauritanienne ! mais une chose, m'est sûre, c'est que la population négro-mauritanienne, a son mal propre personnel, qu'elle, doit revoir, en question, afin, de mériter, cette malédiction due à son misère, elle doit se poser, des questions, à Dieu, "qu'est ce qui ne va pas ?, En tout l'avenir, des noirs de ce pays, est incertain et inquiétant, si ils ne se réveillent pas !

  • duroowo (H) 28/02/2024 09:31 X

    Ces concours reflètent la réalité du tout ici en Mauritanie il n'y a même pas des concours et peux de concours c'est la sélection du dossier qui existe. Les concours même déposer ton dossier il faut un bras long. Juste pour qu'ils prennent ton dossier. Mais si on laissent les choses partent naturellement toujours ça sera comme ça. Mais non ici c'est la famille, oncle, tribu, region,.....la mérite ne contes plus en Mauritanie c'est pour quoi on est en retard pour toujours. Le jour ou tout est arabise ça sera le pure, l'ignorance dans l'ignorance et leurs enfants (exécutives) sont dans les écoles française et les pauvres vont payerons le prix.