05-03-2024 00:33 - Et la porte se referma

Et la porte se referma

"El bab maftouh", la porte est ouverte, voilà une expression connue que par des générations ayant côtoyé ou entendu ceerno Abdallahi Dia (1929-2024). La porte du savoir qu'il gardait grande ouverte au linguiste qui butait sur un vers d'Ibn Malick, au juriconsulte qu'un avis juridique tourmentait et au disciple qu''un verset tourmentait. La vie de Ceerno, c'est presque un siècle de don de soi.

La tradition nous apprend que dans les cités grecques qu'un homme qui faisait preuve d'intelligence était supposé capable en toutes choses. Il était selon les besoins soldat, politicien, législateur ou philosophe.

On rapporte que Socrate , qui n'aimait pas la politique, ne pût éviter d'être mêlé aux discussions politiques. Dans sa jeunesse, il fut soldat. Il étudia les sciences physiques.

Protagoras, occupait dit-on, les loisirs que lui laissait l'enseignement du scepticisme à la jeunesse aristocratique, curieuse de connaître les dernières découvertes, à établir un code de lois. Tout le monde devait servir comme juré et remplir d'autres devoirs.

Ceerno Abdallahi Dia a fait tout cela. Jeune, il fut son service militaire. Il a servi l'État comme administrateur civil, il officiera comme Hakem et Gouverneur. Il connaissait les tribus mauritaniennes avec le détail propre aux initiés.

Mais, il gardera l'enseignement et la transmission du savoir chevillés au corps. Sa voix, elle menait directement à la Voie, celle que le soufi vénère tant: l' Effacement. Attitude qu'il adoptera invariablement depuis sa retraite au milieu des années 80 ans. En vrai maître, il prendra sous son aile des centaines de jeunes en quête de sens de la vie. Il leur offrit la quiétude et l'acceptation du fait sans les plonger dans le fatalisme béat.

Lorsqu'il s'ecarta de la lumière des hommes qui voulaient le pousser à la politique, il trouvera dans le cheminement vers Dieu, la Lumière éternelle. Ainsi des hommes vinrent par milliers l'écouter. On les voyait boire ses paroles jusqu'à la satiété. Quand il ouvrait la porte, seul l'épuisement des disciples l'arretait.

Aujourd'hui, en ce lundi 04 mars 2024, la porte se renferme définitivement. Plus personne ne l'enfoncera : " Mais il fallait qu'Allah accomplît un ordre qui devait être exécuté, pour que , sur preuve, pérît celui qui devait périr, et vécut, sur preuve, celui qui devait vivre.

Sileye BÂ,
Nouakchott, 04.03.2024.
facebook.com



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Sileye Ba
Commentaires : 0
Lus : 995

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)