30-03-2024 23:45 - Présidentielle 2024 : la CVE organise des journées de concertation de l’opposition pour une candidature consensuelle

Présidentielle 2024 : la CVE organise des journées de concertation de l’opposition pour une candidature consensuelle

Future Afrique - Le Centre Africain des Conférences (CAC) de Nouakchott a abrité, samedi 30 mars 2024, les travaux des journées de concertation de l’opposition en vue d’une candidature consensuelle à l’élection présidentielle du 29 juin prochain.

Prennent part à ces journées organisées par la CVE une trentaine de formations politiques, une quinzaine d’associations de la société civile et des personnalités de l’opposition entre autres Samba Thiam, Ladji Traoré et Dia Moctar.

Ouvrant les travaux, M. Mamoudou Jaffar BALL, cadre à la Coalition Vivre Ensemble (CVE) a déclaré que cette rencontre a pour principal objectif d’échanger sur l’opportunité de trouver un candidat unique de toute l’opposition , à l’élection présidentielle du 29 juin prochain.

« Nous sommes à la porte de l’alternance au terme des décennies de pouvoirs incapables de construire une nation unie et solidaire, une nation apte à relever les défis de sous-développement », a-t-souligné. Il a ajouté que les mauritaniens ont besoin d’une école de qualité, des soins de santé appropriés, des emplois décents , une justice et une équité pour tous. …

Il a déploré les conséquences de divisions, de départs et des secousses dans les rangs des partis de l’opposition.

Face à cette pénible situation que nous vivons, dit-il, l’heure est à l’union de toutes les forces de l’opposition pour une candidature unique.

Et, il a ajouté que le passif humanitaire, l’esclavage, la répartition équitable des richesses, l’encrage de la démocratie, le retour des militaires dans leurs casernes et le pouvoir politique aux mains des civils ne se régleront que s’ils sont portés par toute l’opposition.

Selon ses propos, tous les participants doivent s’écouter attentivement, respecter les points de vue des uns et des autres, mais surtout faire preuve de responsabilité.

Cette première journée a connu d’importantes interventions de la part des personnalités politiques et des représentants de la société civile.

Pour rappel, les travaux des journées de concertation vont se poursuivre jusqu’au dimanche 31 mars 2024.

Synthèse Aboubakrine Sidi





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1437

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)