01-04-2024 02:08 - Maître Bouhoubeiny : le succès de l’exemple sénégalais est si précieux que chacun a le devoir de le protéger

Maître Bouhoubeiny : le succès de l’exemple sénégalais est si précieux que chacun a le devoir de le protéger

Q: Quelles sont les leçons que vous tirez des élections qui viennent de se dérouler au Sénégal ?

Maitre Bouhoubeiny : Le Sénégal vient de vivre un moment historique marqué par des succès démocratiques remarquables qui serviront inévitablement de source d’inspiration pour l’Afrique. Derrière ces avancées se trouvent non seulement les combats politiques éclairés des dirigeants du Pastef sous la conduite d’Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye et de l'opposition en général, mais également l'importance cruciale des institutions solides et de l'engagement citoyen.

Ces élections ont mis en lumière la capacité des acteurs politiques à naviguer avec sagesse et détermination dans le paysage complexe de la démocratie.

Le Pastef et d'autres forces de l'opposition ont joué un rôle clé en mettant en avant des idées novatrices, en défiant les statu quo et en mobilisant un soutien populaire significatif.

Q: A votre avis l’indépendance et la crédibilité des institutions ont favorisé cette transition?

Maitre Bouhoubeiny : Il est crucial de reconnaître que ces succès ne sont pas le fruit d'efforts isolés. Les institutions démocratiques du Sénégal, tout particulièrement le Conseil constitutionnel, ont joué un rôle vital en garantissant des élections libres et transparentes, renforçant ainsi la crédibilité du processus démocratique.

En effet les institutions crédibles en démocratie jouent un rôle essentiel dans le maintien de l'ordre, la protection des droits fondamentaux des citoyens et la garantie de processus électoraux transparents et équitables, la séparation des pouvoirs, la confiance des citoyens dans le système démocratique et contribuent à la stabilité politique et sociale d'un pays.

Les institutions solides sont un pilier indispensable pour le fonctionnement sain d'une démocratie.

Q: Dans votre précédent article vous avez parlé de germes de potentiel conflit au sein du pastef, que voulez-vous dire par là ?

Maitre Bouhoubeiny : Il est indéniable aujourd'hui que la maturité politique de Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye ne peut être remise en question, tout comme leur loyauté l'un envers l'autre. Leur parcours politique fulgurant et empreint de succès témoigne de leur capacité à naviguer dans les arènes politiques avec habileté et détermination.

Cependant, l'histoire et les exemples à travers le monde ont montré que même les relations politiques les plus solides peuvent constituer un risque si elles ne sont pas gérées avec prudence. C'est pourquoi il est crucial de prévenir et d'espérer que ce partenariat politique sera géré de manière sage et constructive, dans l'intérêt de tous. Le succès de l'exemple sénégalais est un objectif partagé par tous les africains (sénégalais ou autres), il est si précieux que chacun a le devoir de le protéger.

Q: À votre avis cet exemple pourra inspirer d’autres pays Africains ?

Maitre Bouhoubeiny: vous savez dans ce bel exemple sénégalais tout a fonctionné si bien: l’armée a été exemplaire en restant une armée républicaine face à la crise, les manifestations, les morts et autant d’ingrédients favorables aux coups d’états; le peuple était exemplaire dans sa mobilisation, surtout sa jeunesse;

les institutions étaient indépendantes et crédibles, les politiques à travers la reconnaissance des résultats ont quant à eux fait preuve de responsabilité, en conséquence l’exemple sénégalais doit, à mon avis, inspirer les pays africains car en fait c’est ça la démocratie qu’elle soit au service d’un changement ou d’une continuité.

Propos recueillis par Sidaty Vall

@CRIDEM

---



Commentaires : 0
Lus : 1199

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)