02-04-2024 02:14 - Mauritanie : l’opposition au système en quête d’un consensus pour la présidentielle 2024

Mauritanie : l’opposition au système en quête d’un consensus pour la présidentielle 2024

Kassataya - En réponse au dialogue national auquel elle a boycotté, l’opposition au système initie des journées de concertation organisées par la CVE pour limiter les candidatures à la présidentielle de juin prochain. L’objectif étant un consensus sur une candidature unique.

C’est un pari difficile pour une opposition au système divisée et présentant déjà cinq candidats de la diversité face au président sortant Ould Ghazouani candidat sans aucun doute de la majorité, le parti INSAV. La stratégie du pouvoir d’avoir organisé des assises nationales de cinq jours s’inscrivent dans le cadre de préparer des élections transparentes et inclusives en juin prochain.

Les conclusions de cette rencontre à laquelle ont participé des acteurs politiques et institutionnels, des syndicats et la société civile, vont dans le sens d’une réforme du système électoral et d’un coup d’arrêt à la pléthore de partis politiques.

Pour l’instant 20 partis pourraient être en lice dont au moins une dizaine de partis de l’opposition au système qui contre-attaque cette semaine à Nouakchott par des journées de concertation organisées par la CVE pour une candidature unique. Une réponse au dialogue national auquel elle a boycotté ; L’enjeu c’est l’alternance démocratique à laquelle aspire le peuple mauritanien depuis 1978.

Au regard des participants, une trentaine de partis politiques et une quinzaine d’associations de la société civile et des personnalités comme le président des FPC Samba Thiam et le dissident de l’APP Ladji Traoré, cette concertation aux allures d’un sursaut constitue une opportunité politique pour rassembler les forces pour le changement dans un pays longtemps gouverné par des militaires.

En organisant ces débats pour un consensus, la CVE renoue avec sa vocation d’une coalition qui avait donné du fil à retordre au candidat Ould Ghazouani en 2019.

L’histoire retiendra que la CVE a payé un lourd tribut lors de la crise post-électorale avec des arrestations et emprisonnements en première ligne Samba Thiam. Il s’agit bien pour les observateurs d’un coup d’Etat électoral par le président sortant Ould Aziz dont le siège de la capitale par des chars de l’armée a permis l’élection au forceps de son dauphin.

Cette revue des troupes pour 2024 s’annonce comme une chance de l’opposition au système pour ne pas aller dispersée face à un pouvoir qui ne lésine pas sur tous les moyens pour reconduire Ould Ghazouani.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 792

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)