01-04-2024 23:13 - Le Président Mohamed Cheikh El Ghazouani annoncé à l’investiture de Bassirou Diomaye Faye

Le Président Mohamed Cheikh El Ghazouani annoncé à l’investiture de Bassirou Diomaye Faye

Le Quotidien de Nouakchott - Le Président Mohamed Cheikh El Ghazouani va honorer de sa présence l’investiture du nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, prévue pour le mardi 02 avril 2024.

Cette cérémonie revêt une importance particulière non seulement pour le Sénégal mais également pour la Mauritanie, avec qui le pays partage une frontière fluviale de 800 kilomètres. Les relations entre la Mauritanie et le Sénégal sont ancrées dans une histoire commune et sont caractérisées par une coopération étroite sur plusieurs fronts, notamment économiques et commerciaux.

La collaboration entre les deux nations s’est renforcée au fil des années, avec des accords significatifs tels que le partage du champ gazier GTA, les accords de pêche et la construction du pont de Rosso, facilitant ainsi les échanges et le commerce transfrontaliers.

La présence du Président Ghazouani à cet événement revêt une importance particulière, d’autant plus qu’il assure actuellement la présidence tournante de l’Union africaine. Son engagement à assister à l’investiture de Bassirou Diomaye Faye témoigne de l’importance qu’il accorde aux relations bilatérales entre la Mauritanie et le Sénégal, ainsi qu’à la consolidation de l’unité et de la coopération au sein du continent africain.

Bassirou Diomaye Faye, qui a remporté l’élection présidentielle dès le premier tour avec un score impressionnant de 54,28%, s’apprête à être officiellement installé dans ses fonctions de chef de l’État et de chef suprême des armées sénégalaises.

La cérémonie de prestation de serment, prévue à 11 heures au centre d’exposition de Diamniadio, revêtira un caractère solennel et symbolique, marquant ainsi le début d’un nouveau chapitre dans l’histoire du Sénégal.

La participation attendue d’une quinzaine de présidents et de chefs de gouvernement à cette cérémonie témoigne de l’importance et de la stature régionale de l’événement.

Cela démontre également la reconnaissance et le soutien des dirigeants africains à l’égard du processus démocratique au Sénégal, ainsi que leur engagement en faveur de la stabilité et du développement dans la région.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 811

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)