08-04-2024 07:14 - Lettre de remerciement à Monsieur le Président de la république, Son Excellence Mohamed Ould Cheikh Elghazwani

Lettre de remerciement à Monsieur le Président de la république, Son Excellence Mohamed Ould Cheikh Elghazwani

Voila plus de deux ans, qu’une affaire foncière préoccupe les populations de la nouvelle Moughataa de Tekane qui au demeurant se sont vus au cours deux dernières décennies expropriées de toutes leurs terres de la chamama les laissant dans un dénuement total et un chagrin continu.

En effet, cette contrée avec ses trois zones ( Awkeyre, Réwo et chamama), par sa fertilité fait l’objet depuis les années 90 d’une grande convoitise de la part des hommes d’affaires d’ici et d’ailleurs.

Pour votre information monsieur le président la république, Awkeyre, sujet de cette lettre, est un espace argenté - sablonneux de quelques milliers d’hectares parsemé d’acacia nelotica, d’acacia gomme arabica, d’accacia flava etc….

Elle s’étend de l’Ouest d’Asseyratt et à l’extrême Est à Simo, dessinant un tableau paradisiaque environnementale séduisant et envoutant qu’aucune âme saine ne peut y résister.

Prés de 3000 hectares ont été attribués à certains privés sans tenir comptes des préoccupations et intérêts des populations locales, même leurs espaces vitaux réservés pour leurs animaux n’ont pas été épargnés. Cette attribution a créé un véritable ras le bol local des autochtones lequel as le bol pouvant à court et moyen terme fragiliser la cohésion sociale et la paix civile.

Une mobilisation sans précèdent a été engagée par certains cadres et élus locaux pour que ces humbles citoyens recouvrent leurs droits, c’est ainsi que les maires des quatre communes relevant de la moughataa ( Tekane, Lixeîba 2, chamama et teychtayatt) avec quelques membres de la commission consultative de l’espace Awkeyre et certains leaders d’opinion ont entamé une série de rencontres avec quelques officiels afin de les sensibiliser sur la gravité de la question et l’effet induit qu’elle peut engendrer sur la quiétude sociale.

Monsieur le Président, la question foncière constitue un ingrédient dangereux de déflagration et de confrontation intercommunautaires, ; ce que vous n’êtes pas sans savoir vu votre vision éclairée, exprimée à maintes reprises dans vos discours notamment à Ouadane, Chinguity et Djéwol, où vous avez appelé, je vous cite : « A débarrasser notre patrimoine culturel des séquelles de cette abominable injustice et de rompre définitivement avec les préjugés et les images stéréotypées qui sont en porte -à- faux avec la réalité et en flagrante contradiction avec les préceptes de l’islam et les règles du droit, tout comme elles fragilisent la cohésion sociale et l’unité sociale ».

Cette vision, Excellence Monsieur le président de la république vous y êtes restés fidèles lorsque à la marge de l’inauguration du tronçon de Goudron NOUBAGHIYE- route d’ELMEL en date du 4- avril 2024, vous avez donné des instructions fortes adressées au wali du Trarza à travers le ministre chargé de la présidence Mokhtar ould Djay d’arrêter dans l’immédiat ce dossier et de le classer, aussitôt le wali à ordonné au préfet de Tekane d’exécuter vos instructions salutaires, et ce qui fut fait !

Pour rappel, c’est la deuxième fois que vous intervenez dans l’espace Awkeyre afin de dénouer une situation d’impasse, car la première fois c’était lors des élections législatives et municipales passées quand vous êtes intervenu en instruisant d’adopter pour la mairie centrale le choix du consensus en la personne de l’actuel maire de Tekane.

Monsieur le président de la république, en mon nom et au nom des villages et agglomérations d’Awkeyre de la Moughataa de Tekane, je vous adresse mes remerciements les plus sincères et les plus chaleureux, remerciements sied à votre auguste personne et priant au bon dieu pendant ces derniers jours du mois béni de ramadan, où est prévue la nuit du destin que règnent la paix et la quiétude dans notre pays et qu’il guide vos pas dans le droit chemin.

Alioune Ould Youssouf dit Maham

Economiste, Professeur à L’Ecole Supérieure Polytechnique, consultant.

Téléphone 00222 41 31 30 00





"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Source : Maham Youssef
Commentaires : 0
Lus : 2779

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)