12-04-2024 11:54 - Mauritanie : le double jeu des signataires du pacte républicain pour la présidentielle 2024

Mauritanie : le double jeu des signataires du pacte républicain pour la présidentielle 2024

Kassataya - L’absence de consensus sur le pacte républicain est un secret de polichinelle. Les observateurs s’interrogent sur ce couteau à double tranchant brandi par l’UFP, un des signataires pour faire pression sur les réfractaires candidats à la présidentielle.

Et pour le parti au pouvoir INSAV ce préalable pour un soutien en juin prochain peut s’avérer payant pour diviser davantage l’opposition au système.

Et quand c’est l’un des principaux partis de l’opposition et le plus ancien, l’UFP un des signataires de la charte républicaine qui brandit l’arme des présidentielles, les observateurs sont dubitatifs et s’interrogent sur ce double jeu in fine qui arrange le parti au pouvoir INSAV signataire en attendant d’officialiser la candidature du président Ould Ghazouani à la prochaine présidentielle.

Le soutien de l’UFP à un parti, « l’adhésion au principe du pacte républicain et l’introduction dans son programme électoral de ses mesures phares », est considéré comme un levier politique qui s’avère plus comme une stratégie pour ses propres intérêts avant ceux du pouvoir lequel va tranquillement dérouler son agenda comme prévu.

Ce qui est incontestable c’est un non-retour au rejet du pacte républicain par l’opposition au système symbolisée par l’AJD-MR, la coalition Espoir Mauritanie sous la houlette du FRUD et Sawab.

Le leader anti-esclavagiste de l’IRA et député de ce dernier parti est entre les mains de la justice pour diffamation contre le président de l’UFP Ould Maouloud.L’adhésion de cette opposition serait synonyme de renoncement aux principes et une contradiction à leurs propres valeurs.

A moins de trois mois des élections c’est encore l’unité de l’opposition qui est ébranlée et du coup ce sont les chances d’une alternance démocratiques qui s’amenuisent et presque la pérennité de l’alternance militaire en Mauritanie.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1656

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)