11-04-2024 23:00 - Présidentielle 2024 : Ahmed Samba candidat

Présidentielle 2024 : Ahmed Samba candidat

Le Calame - La liste des candidats à la présentielle s’allonge. Ahmed Samba, jeune acteur politique a indiqué qu’il va briguer le fauteuil présidentiel lors des prochaines élections présidentielles, prévue le 29 juin 2024. Il a fait connaître ses intentions à l’opinion à travers les médias en attendant l’officialisation de cette candidature.

Ahmed Samba, ancien porte-parole du candidat Sidi Ould Cheikh Abdallahi lors de la présidentielle de 2007, a fourbi ses armes politiques au sein du parti Alliance Populaire progressiste (APP) qui l’a présenté à plusieurs reprises candidat à des postes électifs.

La dernière échéance à laquelle il a participé est celle de 2018, il avait brigué la mairie et la députation de Rosso. Ould Samba est un jeune très ambitieux, brillant et bon orateur.

En briguant la magistrature suprême, ce cadre du ministre des finances entend contribuer au renouvellement de la classe politique et donc impulser une nouvelle dynamique à l’action politique. Pour ce natif de Rosso, le contexte actuel ne s’accommode plus des archaïsmes et pesanteurs de toutes sortes qui sévissent dans notre pays : tribalisme, clientélisme, corruption, gabegie, exclusion etc.

Les mauritaniens aspirent à un changement systémique. Et ce qui vient de se passer chez notre voisin, le Sénégal doit être médité par des dirigeants dont certains se croient toujours indispensables et inamovibles.

Ahmed Samba est convaincu que si les jeunes mauritaniens prennent conscience de leurs forces de changement, à l’instar de ceux du Sénégal voisin, rien ne leurs résistera. Et au lieu de céder au désespoir et courir tous les dangers pour prendre le chemin de l’exil vers les États-Unis d’Amérique, imposer le changement dans leur pays.

Alors, "ils ne baisseront la tête et seront plus que jamais déterminés à imprimer leur empreinte dans les consultations présidentielles pour se débarrasser des pouvoirs souvent autocratiques, incapables et corrompus. En ce moment, il sera inéluctable de voir s’imposer la souveraineté de la jeunesse pour reconquérir la place qui est la leur dans l’échiquier politique et dans la gestion de leur pays", dit-il.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1329

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)