17-04-2024 14:30 - Mauritanie : l’éclairage public passe au vert avec 500 lampadaires solaires

Mauritanie : l’éclairage public passe au vert avec 500 lampadaires solaires

Afrik21 - Nouakchott montre l’exemple de la sobriété énergétique aux autres villes mauritaniennes en installant 500 lampadaires solaires dans les artères principales de Toujounine. Des retombées économiques et écologiques sont attendues.

En Mauritanie, l’éclairage public de la ville de Nouakchott passe au vert . C’est grâce à 500 lampadaires solaires installés récemment dans plusieurs quartiers de la capitale notamment à Toujounine. L’initiative a été cofinancée par la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne (CoM SSA) qui soutient le développement durable dans la capitale mauritanienne.

Ces kits répartis sur 17 kilomètres de voies d’accès permettent le renforcement de la sécurité des déplacements nocturnes et « la prévention potentielle des vols et des agressions », indiquent les autorités locales.

En effet, en l’absence d’un éclairage public performant, certains commerçants et restaurateurs sont contraints de fermer leurs établissements avant la tombée de la nuit.

L’initiative est soutenue par la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne (CoM SSA), l’Union européenne (UE) et l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID).

La capitale mauritanienne traduit ainsi ses efforts en matière de sobriété énergétique. En effet, les 500 lampadaires alimentés à l’énergie « solaire photovoltaïque » devraient non seulement permettre aux collectivités d’économiser jusqu’à 30 % sur les factures d’électricité liées à l’éclairage public, mais également de réduire le bilan carbone territorial.

C’est une préoccupation mondiale. En France par exemple, les autorités ont souvent alerté sur l’éclairage artificiel qui y émet 670 000 tonnes équivalent CO2 par an.

Benoit-Ivan Wansi





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 4782

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)