17-04-2024 16:33 - Crise frontalière Mauritanie-Mali: arrêt du transit entre les deux pays

Crise frontalière Mauritanie-Mali: arrêt du transit entre les deux pays

Senalioune - Le passage officiel entre la Mauritanie et Mali par le poste frontière de « Koki Zamal » a été interrompu ces deux derniers jours, à la lumière de l’émergence d’une crise frontalière entre les deux pays. Ceci a débuté il y a quelques jours après une incursion des forces maliennes et russes de Wagner à la frontière mauritanienne blessant trois civils mauritaniens.

Selon Rfi les militaires maliens et leurs supplétifs russes de Wagner ont passé la frontière mauritanienne avant 10h du matin du 7 avril. Puis, ils sont entrés dans le village de Madallah et ont ouvert le feu sur des sois-disants jihadistes de la Katiba Macina affiliés al-Qaïda.

Le trafic de transit s’est arrêté au poste frontière officiel entre les deux pays, qui était témoin d’un mouvement constant de camions et d’autobus 24 heures sur 24, tandis qu’aucun des deux pays n’a révélé les raisons des développements soudains qui ont stoppé le trafic de transit.

Selon des sources sur le terrain, la Mauritanie a commencé depuis environ deux jours à refouler une partie des Maliens arrivés sur le territoire mauritanien, malgré l’obtention d’un permis d’entrée de la police.

Rappelons qu’en 2022 la Mauritanie avait publiquement exprimé sa colère après la disparition de plusieurs de ses ressortissants à la frontière avec le Mali après des incidents sécuritaires qui ont causé la disparition de plusieurs éleveurs mauritaniens.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2591

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)