03-05-2024 21:00 - Lexeiba: Le chef de village, Alhousseinou Yéro Baba Kane tire sa révérence

Lexeiba: Le chef de village, Alhousseinou Yéro Baba Kane tire sa révérence

Le Calame - Lexeiba, capitale du département éponyme, est en deuil. Son chef de village, Alhousseinou Yéro Baba Kane a tiré sa révérence, ce jeudi 2 mai à Nouakchott. A l’âge de 95 ans. Gardien des coutumes et traditions, ce patriarche a hérité de la charge de chef de village en 2009, après le décès de son grand frère Mamoudou Yero Baba Kane.

Depuis lors, il est le gardien du Tam Tam (Tabalde), symbole de la chefferie traditionnelle du Fouta et qui date de 1786. Un statut qui confère respect des populations et égards des autorités administratives. Dans ce qui ressemble à une cour ou un arbre à palabres, l’homme diligente conseils, règle des conflits entre les citoyens et entre ces derniers et l’administration.

Grand connaisseur de l’histoire du Fuuta Toro, Alhousseinou Yéro Baba Kane est un homme très écouté et respecté dans la contrée de Bossoya et une partie du N’Guenar dans lesquels il a toujours entretenu de bonnes relations avec les chefs et leurs populations.

Avec sa disparition, Lexeiba et le Fouta perdent une grande notabilité, un pan de l’histoire du Gorgol et de la Mauritanie, une bibliothèque, comme dirait l’écrivain et historien Hampaté Bâ.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1116

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)