14-05-2024 12:39 - Soudan : le chef de l'ONU "très inquiet" par les combats à El-Facher, au Darfour

Soudan : le chef de l'ONU

France24 - Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU, est "très inquiet", "alarmé des informations faisant état de l'utilisation d'armes lourdes dans des zones densément peuplées" au Darfour "ayant causé des dizaines de victimes, d'importants déplacements et la destruction d'infrastructures civiles", a indiqué Farhan Haq, l'un de ses porte-parole, dans un communiqué.

Il s'inquiète en particulier pour le sort des habitants de la capitale de l'État du Darfour-Nord, El-Facher, qui font déjà face "à la menace de la famine et aux conséquences de plus d'un an de guerre", a-t-il souligné, répétant son appel à un cessez-le-feu immédiat et à un accès humanitaire "sans entrave".

Il appelle ainsi les parties à permettre aux civils de se réfugier dans des zones plus sûres.

Tirs à "l'arme lourde"

Depuis avril 2023, le Soudan est en proie à une guerre entre l'armée, dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane, et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) de son ex-adjoint devenu rival, le général Mohamed Hamdane Daglo.

Des affrontements ont commencé vendredi et se sont poursuivis ce week-end, avec des avions bombardant l'est et le nord d'El-Facher et des échanges de tirs d'artillerie, selon des habitants joints au téléphone par l'AFP. Pendant la seule journée de vendredi, les combats entre l'armée et les FSR à El-Facher ont fait au moins "27 morts, 130 blessés et provoqué le déplacement de centaines" de personnes, a indiqué dans un communiqué le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

Dans la nuit de samedi à dimanche, la coordinatrice d'Ocha pour le Soudan, Clementine Nkweta-Salami, a fait de son côté état de tirs à "l'arme lourde" à El-Facher, où vivent 1,5 million de personnes, dont 800 000 déplacés.

Depuis plusieurs semaines, la communauté internationale met en garde contre un carnage imminent à El-Facher, dernière grande ville du Darfour à ne pas être aux mains des FSR, et jusqu'alors relativement épargnée.

Avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : France24
Commentaires : 0
Lus : 555

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)